Connectez-vous S'inscrire

Religions

L'hospitalité au cœur des initiatives qui rythment les Semaines de rencontres islamo-chrétiennes 2023

Rédigé par Lina Farelli | Mercredi 29 Novembre 2023 à 08:00

           

Malgré le contexte particulièrement difficile généré par la tragique résurgence du conflit israélo-palestinien, les Semaines de rencontres islamo-chrétiennes (SERIC), organisées chaque année par le Groupe d’amitié islamo-chrétienne (GAIC), continuent de rythmer la fin de l'année 2023 en initiatives fraternelles.



Après l’écologie en 2021 et la fraternité en 2022, c’est l’hospitalité qui a été choisie pour thème des Semaines de rencontres islamo-chrétiennes (SERIC) 2023 dont Saphirnews est un partenaire historique. « Le mot est là comme une béance qu’il nous faut absolument remplir d’une pensée forte animée d’une volonté tout aussi forte pour redonner à notre civilisation sa dignité », sous « le regard de cette figure tutélaire » qu’est le prophète Abraham qui lie les traditions monothéistes, ont signifié dans une tribune sur Saphirnews Micheline Bochet-Le Milon,et Ramzi Ait-Djaoud, qui ont succédé à Hélène Millet et Haydar Demiryurek à la présidence du Groupe d’amitié islamo-chrétienne (GAIC).

Tout au long du mois de novembre, une trentaine d’événements se sont tenus dans la région francilienne, en province et en Belgique. Les SERIC se prolongent également en décembre avec une dizaine d’autres initiatives que les organisateurs appellent à inscrire dans les agendas. Parmi les temps forts à noter, une colloque sur une journée est organisée autour de l’hospitalité, « signe de notre humanité », à Saint-Denis, samedi 2 décembre, par l'Institut Européen des Sciences Humaines (IESH) de Paris, en partenariat avec l'Institut de sciences et théologie des religions (ISTR) de l'Institut catholique de Paris (ICP).

Dans le cadre des SERIC est inscrite une marche interreligieuse. Elle prévoit, samedi 9 décembre dans Paris, une visite de trois lieux symboliques des grandes traditions monothéistes : le Musée d’art et d’Histoire du Judaïsme, la butte Montmartre avec la basilique du Sacré-Cœur et l’église Saint-Pierre, et enfin l’Institut des cultures d’islam (ICI). Le même après-midi, à Antony, en région parisienne, une réunion publique mettra en dialogue une philosophe, un prêtre et un imam autour de la question « L’hospitalité, source de paix ou de discorde ? ».

Dans un contexte particulièrement marquée par les tragiques évènements au Proche-Orient, le GAIC s'est aussi joint, avec plusieurs organisations œuvrant dans le dialogue interreligieux, « dans une démarche commune pour faire grandir en nous et autour de nous un esprit de paix et de fraternité » à travers une veillée spirituelle organisée jeudi 30 novembre à Paris.

Pour Micheline Bochet-Le Milon,et Ramzi Ait-Djaoud, « l’hospitalité est au cœur et au carrefour de nos deux cultures (chrétienne et musulmane, ndlr) et nous voulons, en explorant toutes ses facettes, qu’elle puisse déployer en nous toute sa dimension, toute sa force de vie pour qu’elle soit réellement le signe de notre humanité ».

Lire aussi :
Israël/Palestine : une veillée spirituelle pour rassembler juifs, chrétiens et musulmans à Paris
Le dialogue islamo-chrétien au cœur d’un numéro inédit de Salamnews
Face aux tragédies, déployons la force de vie de l’hospitalité pour qu’elle soit le signe de notre humanité
Interreligieux : « Démontrons par l’exemple que chrétiens et musulmans sont faits pour grandir ensemble »

Et aussi :
L’hospitalité, une qualité sociale reconnue comme vertu en islam
L’hospitalité, pilier de l’éthique arabe et islamique





SOUTENEZ UNE PRESSE INDÉPENDANTE PAR UN DON DÉFISCALISÉ !