Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Sur le vif

Une majorité d'Européens plus critiques envers Israël

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 23 Mars 2011 à 11:21

           


La politique étrangère des pays européens à l’égard d’Israël est loin de refléter les aspirations des peuples. C’est ce que révèle le rapport conjoint du Centre d'études d’Al-Jazeera, du Middle East Monitor (MEMO) et de European Muslim Research Centre (EMRC) de l'Université d'Exeter intitulé « Perceptions de l'opinion publique européenne sur le conflit israélo-palestinien ».

Parmi les conclusions phares de l’étude, publiée le 13 mars, on souligne que seul 10% des Européens pensent que leur pays doit soutenir Israël plus que les Palestiniens. Une nette majorité d'Européens, 58%, est opposée à une modification du droit qui faciliterait les visites en Europe des dirigeants accusés de crime de guerre. Seuls 10 % sont d'accord pour faire de tels changements. Pourtant, au Royaume-Uni, où cette question fait l'objet de débats virulents, les conservateurs se sont engagés à modifier la loi alors que seul 7 % de la population soutient ce changement.

50 % estiment que critiquer Israël n'est pas antisémite contre 12% des sondés. Plus encore, 67 % considèrent que le lobby pro-israélien influence l’agenda politique. Quant à savoir si Israël est une démocratie, 34 % pensent qu'elle ne l’est pas contre 45 % des sondés. En Italie et en Espagne, le chiffre grimpe à 41 %. Démocratie ou pas, 65 % des répondants estiment qu'Israël ne traite pas tous les groupes religieux de la même manière.

Concernant la bande de Gaza, le blocus impose par Israël est jugé illégal pour au moins 53 % des personnes interrogées. 45 % des Européens pensent que le Hamas devrait faire partie du processus de paix et 25 % d’entre eux pensent qu'il doit en être exclu. Enfin, un quart des Européens pensent que l’oppression israélienne à l’égard des Palestiniens (41 %) et la colonisation (40 %) est l’un des plus principaux obstacles à la paix.

Cette étude, menée en Grande-Bretagne, en France, en Espagne, aux Pays-Bas, en Allemagne et en Italie en janvier 2011, a permis d’évaluer les perceptions des populations sur le conflit israélo-palestinien. Aucune étude importante de ce type n'a été entreprise au niveau européen depuis octobre 2003, lorsqu'une enquête conduite par la Commission européenne révélait qu'environ 60 % des Européens considéraient Israël comme la plus grande menace à la paix mondiale, selon les instigateurs de l’étude.

Lire aussi :
Un tour de France pour la campagne du bateau pour Gaza
1 400 bougies allumées pour Gaza à Paris (vidéo)
Gaza : deux ans après « Plomb durci », des rassemblements de soutien à la Palestine sont organisés
La campagne de boycott d'Israël secouée par des procès en série
Tribunal Russell : à Londres, les entreprises complices d’Israël jugées
Le Tribunal Russell juge la complicité de l’UE à l’égard d’Israël
Haneen Zoabi, députée à la Knesset : « Il faut continuer à faire pression sur l'Etat d'Israël »
Gaza : les ONG réclament des médias une attention régulière sur la situation en Palestine
Israël, l'esthétique de la violence