Connectez-vous S'inscrire






Monde

Gaza : deux ans après « Plomb durci », des rassemblements de soutien à la Palestine sont organisés

Paris et Lyon sur le qui-vive

Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Vendredi 24 Décembre 2010

Des rassemblements de soutien pour Gaza se tiendront ce dimanche 26 décembre, à Paris et à Lyon. D'autres villes de France devraient suivre prochainement. L’occasion pour les militants d’afficher leur présence et leur solidarité aux Palestiniens, particulièrement ceux de Gaza, durement frappés par le blocus israélien deux ans après les bombardements meurtriers d'Israël. En guise de témoignage, Jamila Habbash, une des 5 500 blessés palestiniens de l’opération israélienne, sera présente au Trocadéro (Paris).



Gaza : deux ans après « Plomb durci », des rassemblements de soutien à la Palestine sont organisés
Avec Noël, l’heure est à la fête pour des millions de familles françaises. Mais, pour des millions d’autres, cette période fait écho à un triste anniversaire. Celui de l’opération sanglante d’Israël contre la bande de Gaza en décembre 2008 - janvier 2009, qui a provoqué la mort de 1 400 personnes, en grande majorité des civils.

Des centaines de millions de personnes étaient alors descendues dans les rues de France et d’ailleurs. C’était il y a deux ans. Mais, depuis, la mobilisation s’est essoufflée. Comme si tout était rentré dans l’ordre. Il n’en est rien. La situation des 1,5 million de Palestiniens du territoire reste toujours aussi catastrophique en raison du blocus imposé par Israël depuis 2006, et tout reste encore à reconstruire.

Jamila Habbash, Gaza.
Jamila Habbash, Gaza.

Une tragédie à jamais gravée dans les mémoires

Parmi les 5 500 blessés, un grand nombre ne se sont pas remis physiquement et socialement des bombardements comme a pu le montrer, en images, le photographe Kai Wiedenhöfer lors de l’exposition « Gaza 2010 » au musée d’Art Moderne de Paris, en novembre dernier.

Parmi ces blessés figure Jamila Habash, une jeune Palestinienne de 15 ans. Grièvement blessée lors des attaques israéliennes, elle est aujourd’hui privée de ses deux jambes après qu’un drone israélien a envoyé un missile sur le toit de sa maison.

Accueillie en France par le Comité de bienfaisance et de secours aux Palestiniens (CBSP) pour se faire soigner, la jeune fille, loin d’avoir perdu ses espoirs, n’a de cesse de livrer son témoignage afin de faire connaître la dure réalité qui secoue ses compatriotes.

A Paris et Lyon, Gaza aura sa place

A l’appel de plusieurs organisations de jeunes engagés pour la Palestine, un rassemblement pour commémorer le triste anniversaire du lancement de l'agression israélienne contre Gaza se tiendra au Trocadéro, dimanche 26 décembre, en présence de Jamila. 1400 bougies seront allumées à cette occasion à la mémoire des martyrs palestiniens, victimes de « crimes de guerre et, vraisemblablement, de crimes contre l’humanité » selon le rapport Goldstone.

« Il est nécessaire de rester mobilisés face à l'impunité d'Israël et au silence complice de la communauté internationale, nous, jeunes citoyens solidaires, appelons à un rassemblement national à la veille du massacre, le dimanche 26 décembre 2010 », peut-on lire dans le texte d’appel.

La campagne « Un bateau français pour Gaza », lancée par plus de 80 organisations de la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine et le Collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens, sera présentée à Paris comme à Lyon. Devant le refus d’Israël de permettre aux ONG un accès libre à Gaza, les coordinateurs du projet ont la ferme intention de rejoindre les côtes gazaouies malgré le raid israélien contre la Flottille de la Liberté en mai 2010.

Afin d’attirer les foules, un bateau, fabriqué ces derniers jours par des décorateurs de théâtre, fera une apparition remarquée, à 15 h 30 sur le parvis des Droits-de-l’homme, face à la tour Eiffel. Comme sur la place de l’Hôtel-de-ville de Lyon, les militants sont attendus de pied ferme.






Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu