Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Politique

Présidentielle 2022 : les musulmans appelés « à se rendre en conscience aux urnes » contre l'extrême droite

Rédigé par Lina Farelli | Lundi 18 Avril 2022 à 11:55

           

Les appels au vote barrage contre l'extrême droite se multiplient parmi les organisations musulmanes. Dernier en date, le Conseil des mosquées de France (CMR), qui en profite pour lancer un message pour l'implication électorale des musulmans dépassant le seul cadre de l'élection présidentielle.



Présidentielle 2022 : les musulmans appelés « à se rendre en conscience aux urnes » contre l'extrême droite
A l’approche du second tour de la présidentielle qui voit s’opposer Emmanuel Macron et Marine Le Pen, les organisations musulmanes sont majoritaires à lancer un appel à faire barrage à l’extrême droite. C’est le cas dernièrement du Conseil des mosquées du Rhône (CMR). L’instance, qui avait incité au premier tour les électeurs à user de leur droit de vote pour « faire obstacle à ceux qui veulent "bouter hors de France" les musulmans », en appelle cette fois aux musulmans de France « à se rendre en conscience aux urnes le 24 avril prochain ».

« Le 10 avril dernier, les Français de confession musulmane, pourtant en marge des politiques gouvernementales, ont montré qu'ils étaient plus que jamais concernés par l'avenir de leur pays. En se rendant en masse, chacun d'entre nous s'est senti responsable par le choix du Président de la France, président de tous les Français, pour les cinq années qui viennent », lit-on dans un communiqué diffusé dimanche 19 avril.

« Aujourd'hui, la France est partagée entre deux conceptions de la liberté. L'une veut interdire aux musulmans de pratiquer librement leur religion en leur interdisant de se vêtir ou bien de manger selon les préceptes de leur religion. L'autre affirme aujourd'hui vouloir maintenir les principes fondamentaux qui permettent à tout un chacun de vivre et de pratiquer sa foi. Ces deux conceptions de la laïcité s'opposent et doivent interpeller les musulmans, qui seront encore une fois sollicités car leur suffrage pourrait être déterminant pour la France et les Français », explique le CMR.

« Le choix est clair, nous ne pouvons ni ne devons être tentés par l'abstention car elle offrirait à ceux qui font des musulmans et de l'islam leur cheval de bataille en leur promettant s'ils venaient à être élus "les flammes de l'enfer". Nous devons par nos voix leur résister. »

C'est pourquoi les responsables du CMR, « en tant que citoyens responsables », appellent l’ensemble des Français de culture et de confession musulmane « à se mobiliser le 24 avril prochain pour qu'aucune voix ne se perde et faire barrage à l'extrême droite » et « à rester vigilants en faisant acte de présence massive dans tous les prochains scrutins pour influer sur le choix des politiques qui seront menées ».

Lire aussi :
Présidentielle 2022 : Oui, barrons la route de Marine Le Pen mais stoppons aussi l'infantilisation !
Claude Dargent : « Le fait de pratiquer une religion pousse à participer aux élections »
Quelle consigne de vote des représentants religieux pour le second tour ?
Présidentielle 2022 : Macron doit muscler sa jambe gauche !
Présidentielle 2022 : chez les musulmans, la tentation Mélenchon