Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 





Religions

Hajj 2020 : les musulmans de France appelés à reporter leur pèlerinage à 2021

Rédigé par | Jeudi 11 Juin 2020 à 19:45

L'Arabie Saoudite n'a toujours pas communiqué sa décision concernant l'organisation du hajj mais, face aux trop nombreuses incertitudes générées par la crise sanitaire du Covid-19, le report du grand pèlerinage à La Mecque pour 2021 est inéluctable pour un très grand nombre de pèlerins. Le Conseil français du culte musulman (CFCM) lance un appel en ce sens.



Hajj 2020 : les musulmans de France appelés à reporter leur pèlerinage à 2021
Les autorités saoudiennes ne se sont jusque-là pas prononcées sur le sort du grand pélérinage à La Mecque mais plusieurs pays musulmans à l’image de l’Indonésie, qui envoie chaque année le plus gros contingent de pèlerins, ont décidé d’annuler l’organisation du hajj dont l’édition 2020 est prévue pour fin juillet.

Face à la pandémie de Covid-19, source d’une crise sanitaire mondiale sans précédent, et aux incertitudes entourant les conditions d'organisation du pèlerinage cette année, le Conseil français du culte musulman (CFCM) recommande vivement, jeudi 11 juin, aux personnes désireuses d'accomplir le hajj de « différer leur projet de pèlerinage à l'année prochaine ».

En outre, l’instance appelle les musulmans « à l’extrême vigilance et leur conseille fortement de ne pas s'engager auprès d'un opérateur ou d’un quelconque intermédiaire qui exige le versement d'un acompte ». Elle appelle également les opérateurs du hajj, « dont la responsabilité morale et juridique est immense, à renoncer cette année à l'organisation du pèlerinage afin de préserver la vie de leurs candidats qui sont souvent d'un âge avancé et donc davantage vulnérables au Covid-19 ».

Le report du hajj, une « décision pleine de bon sens »

Dans les faits, les agences de voyages agréées pour le hajj sont toutes suspendues aux annonces de l’Arabie Saoudite dont elles n’ont reçu à présent aucune information s'agissant de l’organisation ou non du grand pèlerinage mais aussi aux annonces prochaines de la France concernant l’ouverture aux frontières extérieures à l’Europe. Beaucoup ont renoncé à l'idée d'organiser un tel voyage face aux délais bien trop courts.

« La logique sanitaire et sécuritaire voudrait que l'organisation du hajj soit reporté à 2021 », confie à Saphirnews un professionnel du secteur, pour qui le report est une « décision pleine de bon sens » qui prime aussi bien parmi les organisateurs du pèlerinage en France que parmi les aspirants au hajj.

Fin mars, les autorités saoudiennes appelaient les musulmans à suspendre les préparatifs du hajj. Depuis, aucune annonce officielle n'a été faite. Si l'organisation du hajj est maintenue, elle le serait avec un nombre extrêmement limité de pèlerins et des conditions sanitaires strictes qui empêcheraient, entre plusieurs mesures, la venue de personnes âgées.

Lire aussi :
Face au Covid-19, l'Indonésie renonce à l'organisation du hajj en 2020
Hajj/Coronavirus : les musulmans appelés à suspendre les préparatifs pour le grand pèlerinage
Hajj : après l'annulation en catastrophe de séjours par milliers, Tawhid Travel dépose le bilan
Dossier spécial coronavirus : retrouvez tous nos articles sur la pandémie de Covid-19


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur








Publi-information

Isla Délice et Knorr s’associent pour soutenir l'Association ANDES avec un don de 40 000 produits halal








Votre agenda