Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Religions

Hajj : après l'annulation en catastrophe de séjours par milliers, Tawhid Travel dépose le bilan

Rédigé par | Lundi 2 Décembre 2019 à 19:00

Plusieurs mois après une saison du hajj marquée par l'annulation en catastrophe de milliers de séjours organisés pour des pèlerins de France, ces derniers sont très nombreux à ne pas avoir reçu un quelconque remboursement. Une agence a annoncé fin novembre avoir déposé le bilan, non sans générer du dépit de la part de clients qui s'estiment floués.



Hajj : après l'annulation en catastrophe de séjours par milliers, Tawhid Travel dépose le bilan
Faute de visas, plusieurs milliers de musulmans n’ont pu se rendre à La Mecque depuis la France pour la saison du Hajj 2019, informait Saphirnews en août. Quatre mois après, une grande majorité de ces aspirants au grand pèlerinage, tous passés entre les mains d’agences non agréées par les autorités saoudiennes pour l’organisation de leur séjour, n’ont toujours pas obtenu le remboursement – partiel ou total – de leur forfait. Pourront-ils espérer un jour revoir la couleur de leur argent ? C'est difficile tant les sommes en jeu sont énormes, et rien n'est fait jusqu'ici pour rassurer les personnes lésées.

Lire aussi : Hajj 2019 : des milliers de pèlerins de France cloués au sol, enquête sur une vague d'annulations inédite

Ainsi, Tawhid Travel a annoncé, samedi 30 novembre, à ses quelque 650 clients que la société STA n’a pas « d'autres choix que de déposer le bilan » et d’être placé en liquidation judiciaire. Dans un long mail d’explication que Saphirnews a pu consulter, la direction affirme avoir n’avoir « pas pu récupérer toutes les sommes avancées auprès de (ses) prestataires ». Se justifiant de leur long « silence volontaire » auprès des clients « dans le seul et unique but de gérer au mieux les démarches administratives et judiciaires », elle indique n’avoir « nulle volonté de fuir (…) mais plutôt celle de nous consacrer à 100 % » au remboursement de leurs clients.

Les clients lésés renvoyés vers l'assureur de l'agence

Dans le même temps, elle indique que « (sa) stratégie de remboursement a été mis à mal » par des dépôts de plaintes initiés par plusieurs de leurs clients, des « recours qu'on avait demandé de ne pas faire pour pouvoir rester en activité ».

Faudrait-il en vouloir à ces clients pressés qui se sont sentis floués ? Toujours est-il que Tawhid Travel assure aujourd’hui que, « comme le prévoit notre contrat, l'ensemble les voyageurs seront intégralement indemnisés par l’APST », l'Association professionnelle de solidarité du tourisme qui offre une garantie financière pour les professionnels du tourisme en France, « et aucun d’entre vous ne sera lésé fidèlement à la promesse » que l’agence déclare tenir.

Des clients dépités, de nouvelles plaintes en vue

Saphirnews n'a pas été en mesure de joindre à ce jour Tawhid Travel. Plusieurs clients de l’agence nous ont fait savoir leur colère après l’annonce de leur dépôt de bilan, vécue comme brutale. Iman, qui nous avait délivré son témoignage en août, en fait partie. Comment bien d’autres personnes, elle leur a accordé « le bénéfice du doute » jusqu’à ce que la nouvelle tombe comme un couperet. Elle et son mari, qui ont « le sentiment d'avoir été dupés », envisagent désormais de porter plainte contre la société.

« Bien sûr que c'est une déception de ne pas avoir été au hajj mais, hamdoullilah, on a accepté que ce n'était pas pour cette année », témoigne Iman à nouveau. Mais, « jusqu'au dernier moment, on nous a fait espérer des choses fausses. (Je leur en veux de nous) avoir pris pour des idiots, de nous avoir fait culpabiliser d'oser les contrarier à vouloir récupérer notre argent rapidement, pire de nous avoir fait passer pour des musulmans impatients, irrespectueux, non compréhensifs », lâche-t-elle.

Pour elle, les responsables de l'agence « s'en sortent trop facilement. C'est une assurance qui prend le relai (…), nous, il nous reste que nos yeux pour pleurer et essayer d'économiser à nouveau cette somme rapidement (un peu plus de 10 000 € dans son cas, ndlr) pour espérer faire le Hajj » l’an prochain.

Lire aussi :
L’Arabie Saoudite délivre désormais des visas de tourisme, la omra permise
Hajj 2019 : des milliers de pèlerins de France cloués au sol, enquête sur une vague d'annulations inédite


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur