Connectez-vous S'inscrire
Rss
YouTube
Instagram
Google+
Twitter
Facebook
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité







Sur le vif

Etats-Unis : la justice saisie d'une fausse agression islamophobe

Rédigé par | Mardi 27 Décembre 2016



Tribunal de New York ©Wikipedia
Tribunal de New York ©Wikipedia
Largement relayée par la presse américaine, l’agression à caractère islamophobe de Yasmin Seweid était en réalité un canular mais bien des Américains de confession musulmane s'inquiètent des répercussions de cette histoire.

Début décembre, en rentrant chez elle après avoir dépassé son couvre-feu, Yasmin Seweid portait plainte contre trois hommes qu’elle aurait clairement identifié. Désignés comme des « supporters de Donald Trump », ses agresseurs l’auraient attaqué dans le métro au motif qu’elle était musulmane. « Ils m'ont traitée de terroriste, m'ont dit de dégager de ce pays et de retirer mon p***** de foulard avant de me l'arracher de force », racontait la jeune New Yorkaise de 18 ans.

L’histoire fait vite le buzz. La victime présumée s’est même exprimée sur les réseaux sociaux : « Cela me déchire le cœur qu'un si grand nombre de personnes ait décidé de rester passif tout en me regardant me faire harceler verbalement et physiquement par ces porcs dégoûtants. »

Après des suspicions de la police, l’étudiante passe aux aveux et avoue avoir tout inventé. « Rien ne s'est passé, et il n'y avait pas de victime », a rapporté une source policière au Daily News. Poursuivie pour faux témoignage et entrave à la justice, Yasmin s’est présentée le 15 décembre au tribunal la tête rasée, sans hijab. Une punition que lui auraient infligée ses parents. Elle admet avoir menti par crainte de ses parents, qui désapprouvent sa relation avec son petit ami. Yasmin Sweid risque un an de prison pour chaque chef d’accusation.

Cette accusation mensongère inquiète les communautés musulmanes, qui refusent de voir cet hoax pour atténuer la réalité de l'islamophobie aux Etats-Unis. Selon les statistiques de la police, les crimes haineux signalés dans à New York ont plus que doublé le mois dernier. Plus de 43 cas ont été signalés, contre seulement 20 en novembre 2015.

Lire aussi :
#IAmMuslimNYC : la mairie de New York en campagne contre l’islamophobie
Plus de 300 musulmans signent une lettre ouverte à Donald Trump
New York : des adolescents musulmans tabassés devant une mosquée
Islamophobie : 2015, la pire des années depuis 2001 aux Etats-Unis





Loading