Connectez-vous S'inscrire






Points de vue

CFCM, projets et bilan de 2009

Rédigé par Amara Bamba | Vendredi 1 Janvier 2010

La fin de l’année civile arrive toujours avec son lot de vœux et de bilans. Le Conseil français du culte musulman (CFCM) n’a pas dérogé à cette tradition mais nous attendons son bilan d’activités. En place depuis dix-huit mois, avec Mohammed Moussaoui à sa tête, le CFCM s’est installé en grande pompe en annonçant de beaux projets.



CFCM, projets et bilan de 2009
Au mois de juin 2008, dans un dossier de 83 pages, Mohammed Moussaoui, président du CFCM, avait détaillé son dispositif ; il avait fait des promesses.

C’était nouveau, c’était beau. Suffisamment poignant de la part d’un leader musulman de France pour que l’on s’en souvienne en cette fin d’année.

Dans ce document téchargeable ci-dessous, le nouveau Président du CFCM s’engage :

• Je m’engage solennellement pour que le Conseil Français du Culte Musulman soit l’institution cultuelle de tous les musulmans de France.
• J’œuvrerai pour que la mosquée soit un lieu de recueillement, digne, ouvert sur la société et vecteur de pacification.
• J’œuvrerai pour que l’imam incarne véritablement l’héritage de la prophétie, annonciatrice du savoir et miséricordieuse pour les univers.
• J’œuvrerai pour que nos enfants aient une instruction religieuse équilibrée, respectueuse des diversités et ouverte sur le progrès.
• J’œuvrerai pour que nos moyens de communication et d’information soient les plus proches de la réalité de nos concitoyens et concitoyennes et participent à mettre en valeur le vrai visage de l’islam de la modération et du juste milieu.
• J’œuvrerai pour que l’aumônerie musulmane soit un facteur d’accompagnement et un moyen pour soulager les peines et les souffrances d’ordre sociales.
• J’œuvrerai pour que le défunt musulman ait des funérailles dignes et respectueuses de la tradition musulmane soit exaucé.
• J’œuvrerai pour que le séjour du pèlerin dans les lieux saints de l’islam se passe dans les meilleures conditions d’encadrement cultuel et matériel.
• J’œuvrerai pour capitaliser les acquis du CFCM et mener une démarche participative afin d’opérer les ajustements nécessaires à une bonne gouvernance.
• Le Rassemblement des musulmans de France (RMF), qui m’a choisi comme candidat à la présidence du CFCM, œuvrera avec l’ensemble des composantes de la communauté musulmane, afin de donner un souffle nouveau à l’institution représentative de l’islam de France.
• Seul un travail collégial et un esprit d’équipe sont de nature à satisfaire les nombreuses attentes cultuelles des musulmans et des musulmanes de France.
• C’est un devoir citoyen d’œuvrer pour une meilleure gestion du champ religieux musulman français et c’est un devoir religieux d’agir avec humilité et modestie pour le bien de la société.

C’était il y a dix-huit mois... Et depuis, le CFCM a publié un joli communiqué, puis un beau communiqué, suivi de bien d’autres communiqués, tous aussi admirables les uns que les autres.

Entre deux communiqués, le CFCM a souvent été reçu, au dîner du CRIF, à la commission anti-burqa, par M. l’Ambassadeur, par M. le Président … À y réfléchir on ne peut pas lui reprocher de manquer de temps pour mettre en ligne son site Internet…

Bonne année 2010 !