Connectez-vous S'inscrire






Religions

Le CFCM et le CRIF main dans la main

Rédigé par Anissa AMOURRA | Mardi 25 Novembre 2008

Lundi 24 novembre a lieu la première réunion entre le Conseil français du culte musulman (CFCM) et le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) depuis l'installation du nouveau CFCM en juin dernier. Bilan de cette rencontre : renforcement des liens entre les deux institutions, création de commissions de travail et d'un " comité de liaison " sur les questions de société. Le CRIF et le CFCM ont la volonté commune " de faire front commun contre les dérives antisémites, racistes et islamophobes "



A gauche, Mohammed Moussaoui, président du CFCM, à droite Richard Prasquier,  président du CRIF.
A gauche, Mohammed Moussaoui, président du CFCM, à droite Richard Prasquier, président du CRIF.
Lors d’une rencontre à Paris le 24 novembre, le conseil français du culte musulman (CFCM) et le conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) ont décidé de renforcer leur coopération. Les délégations des deux institutions étaient conduites par leurs présidents : Mohammed Moussaoui pour le CFCM et Richard Prasquier pour le CRIF.

Organisée à l’initiative du CRIF, il s’agit d’une première réunion entre les deux conseils depuis l’installation du nouveau CFCM.

Selon un communiqué commun, et à l’issue de cette réunion, ils envisagent de travailler ensemble sur les questions de société, notamment en créant « un comité de liaison » sur ces questions.

Selon le site Internet du CRIF, les deux organisations « ont solennellement fait part de leur volonté de faire front commun contre les dérives antisémites, racistes et islamophobes ». Elles vont également suggérer à « leurs structures respectives la mise en place d’un groupe de liaison » et l’installation « des commissions de travail dédiées aux droits de l’Homme, à l’enseignement et aux questions internationales ».

Les directions de chaque fédération religieuse vont encourager les présidents des conseils régionaux du culte musulman (CRCM) et ceux des délégations régionales du CRIF à renforcer également leurs liens.

Richard Pasquier et son exécutif sont invités à une nouvelle réunion qui aura lieu dans les prochaines semaines, cette fois au siège du CFCM, à l’initiative de Mohammed Moussaoui. La date n'est pas encore arrêtée.

En juin dernier, à l’occasion des élections du CFCM, le CRIF avait annoncé vouloir « rencontrer très prochainement » le nouveau président du conseil français du culte musulman, Mohammed Moussaoui, « homme de consensus et de dialogue », et aussi « approfondir ses relations avec cette institution ».





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu