Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 

 


SOUTENEZ UNE PRESSE INDÉPENDANTE PAR UN DON DÉFISCALISÉ !

Ramadan

Ramadan 2023 : voici ce qu'il faut savoir sur le début et la fin

Le mois du Ramadan 2023 devrait débuter jeudi 23 mars

Rédigé par Saphirnews | Lundi 20 Mars 2023 à 18:00

           

Chaque année, ce sont les mêmes questions que se posent des millions de musulmans à l’approche du Ramadan : quand commence et finit le mois du jeûne ? Des centaines de millions de requêtes sont enregistrées par Google pour avoir la réponse, à tel point que même le moteur de recherche s’y est mis en annonçant les dates (approximatives) du début et de fin du Ramadan. Saphirnews, quotidien de référence sur le fait musulman, vous livre les informations fiables.



Quand commence le Ramadan 2023 ?

Le mois du Ramadan 2023 - 1444 débute jeudi 23 mars. Telle est la date fixée par les partisans des calculs scientifiques qui permettent de déterminer en avance le début du mois du jeûne. C’est le cas du Conseil théologique musulman de France (CTMF) mais aussi, dernièrement, du Conseil français du culte musulman (CFCM). Celui-ci, amputé de plusieurs fédérations historiques dont la Grande Mosquée de Paris, a clairement indiqué que le Ramadan commence jeudi 23 mars, sans attendre une quelconque Nuit du doute.

Mise à jour : C'est officiel : voici la date annoncée par les fédérations musulmanes depuis la Grande Mosquée de Paris.

Pourquoi l’annonce de la date du jeudi 23 mars comme date du début du Ramadan 2023 ne fait-elle pas l’unanimité ?

Tout le monde n’est pas aligné sur cette position. Les partisans de l’observation lunaire choisissent en effet d’attendre la Nuit du doute pour se fixer sur le début et la fin du Ramadan, soit en procédant eux-mêmes à l'observation, soit en suivant un pays musulman qui a recours à cette méthode. La Nuit du doute aura lieu mardi 21 mars. Le mois du Ramadan pourrait éventuellement débuter mercredi 22 mars selon les résultats des observations.

Voici les diverses possibilités possibles qui existent quant à la date du début du Ramadan 2023.

Plusieurs fédérations musulmanes en France, bien que partisanes des calculs scientifiques pour la détermination des dates du Ramadan, ont aussi fait le choix d'annoncer la date solennelle que mardi 21 mars, en prenant notamment en compte l'annonce que fera l'Arabie Saoudite. La commission théologique mise en place par la Grande Mosquée de Paris et les Fédérations FFAIACA, Foi et Pratique, Musulmans de France et Rassemblement des musulmans de France estime que « ces deux méthodes complémentaires participent à l’unité des musulmans de France et facilitent l’organisation du jeûne du mois de Ramadan et de la date de la célébration de l’Aïd al-Fitr ».

Lire aussi : Des organisations musulmanes se prononcent sur la date de début du Ramadan 2023 en France


Comment sont déterminées les dates du Ramadan ?

Le Ramadan est précédé du mois de Chaabane et est suivi du mois de Chawwal. Son début est déterminé par l'apparition du croissant lunaire le 29e jour au soir de Chaabane. Lorsque les conditions météorologiques empêchent l’apparition du croissant lunaire, le Prophète recommande alors de compléter le mois de sorte à ce qu'il compte 30 jours : « Jeûnez dès que vous voyez le croissant et rompez le jeûne dès que vous le revoyez. Mais s'il se cache à vos regards, que Chaabane soit de 30 jours. » Le jour qui suit est considéré de facto le 1er jour du Ramadan. Il en va de même pour déterminer le dernier jour du jeûne et donc l’Aïd al-Fitr.

Les connaissances en astronomie ont bien évolué depuis l’avènement de l’islam. Les astronomes sont aujourd'hui à même de calculer, à la seconde près, le moment, la durée de l’apparition de la Lune dans le ciel de chaque pays tout au long de l’année. Des calculs sont effectués et ces données sont enregistrées à l’avance. Il est donc scientifiquement possible de connaître le début de chaque mois lunaire quel que soit l’état du ciel pour les prochaines années. Des fédérations américaines annoncent d'ailleurs les dates du Ramadan 2024, du Ramadan 2025... et même du Ramadan 2036.

Quand finit le Ramadan 2023 ?

Les partisans des calculs ont aussi annoncé la date à laquelle termine le mois du jeûne : ce sera le jeudi 20 avril. L’Aïd al-Fitr sera alors célébré en conséquence le lendemain, vendredi 21 avril. Les musulmans jeûneront 29 jours cette année 2023. Parce que oui, les dates du Ramadan changent d’une année sur l’autre.

Mise à jour lundi 17 avril : L'Aïd al-Fitr 2023/1444 aura-t-il lieu vendredi 21 ou samedi 22 avril ? Face au risque de divergence sur la date de la fin du Ramadan, un expert fait le point sur Saphirnews.

Le calendrier musulman est lunaire, fondé sur les rotations de la Lune autour de la Terre, ce qui n’est le cas du calendrier grégorien. Ainsi, l’année chrétienne compte 365 jours et un quart de jour ; l’année musulmane compte 12 mois dont chacun varie entre 29 et 30 jours. De ce fait, chaque année, le mois du Ramadan commence 11 jours plus tôt que l’année précédente par rapport au calendrier chrétien d’usage en France.

Le savez-vous ? Le mois du Ramadan n'est pas un mois sacré ! Ces mois sacrés du calendrier islamique dont le Ramadan ne fait pas partie

Imsak, fajr, maghreb… Quand commence et finit la journée de jeûne ?

Attention, le jeûne ne débute pas au lever du soleil ; il commence avant, à l’heure de la prière de l’aube. Si les calendriers d’horaires des prières indiquent, durant le Ramadan, l’heure de l’imsak, cette donnée doit être comprise comme étant une marge de sécurité d’une dizaine de minutes avant le début effectif du jeûne. L’abstinence de tout ce qui pourrait rompre le jeûne commence donc à compter de l’appel à la prière de l’aube. Elle prend fin lors du coucher du soleil, au moment de la prière du maghreb.

Quels horaires choisir pour le début du jeûne ?

Si l’heure du coucher du soleil est la même pour tous, ce n’est pas le cas de l’heure de l’aube. Il existe différents calendriers d'horaires selon si l’on adopte le 12 ou le 18 degré de latitude. Les horaires peuvent ainsi varier jusqu’à une trentaine de minutes. Moins fréquemment certains musulmans font le choix du 15 degré. Si les trois horaires sont valides selon une majorité de jurisconsultes, il est tout de même demandé aux jeûneurs de se fixer sur un degré et de s’y tenir au moins pendant le mois du Ramadan, en prenant en compte par exemple les horaires adoptés par la mosquée qu'ils fréquentent habituellement.

Lire aussi : Horaires de prières : 12 ou 18 degrés, pourquoi choisir ?

Le Rhône est le seul département en France où une quarantaine de mosquées ont adopté le principe d'un calendrier des horaires de prières tiré d’une méthode de calculs unique. Ce qu'il faut savoir sur cette initiative.

Le mois du Ramadan est-il une obligation pour tous les musulmans ?

Le jeûne du Ramadan, constitutif du quatrième pilier de l'islam, est obligatoire pour toute personne pubère en pleine possession de ses moyens physiques. Il n’est ainsi pas obligatoire pour les enfants et les personnes en mauvaise santé et souffrantes de maladies chroniques. Il leur est même recommandé de ne pas jeûner, préserver sa santé étant une obligation en islam.

Il existe bien d’autres exemptions. Le Ramadan n’est ainsi pas obligatoire pour les femmes enceintes et allaitantes. Celles ayant les menstrues et les lochies en sont dispensées, les voyageurs aussi. Toutefois, les jours non jeûnés doivent être rattrapés. Pour qui est dans l’incapacité de le faire, il devra nourrir un pauvre par jour non jeûné ou donner l'équivalent en argent (fidya, ou compensation).

Lire aussi : Ramadan : préserver sa santé, une obligation au-dessus du jeûne

Zoom ici sur les actes qui annulent ou pas le jeûne du Ramadan et ceux qui appellent des musulmans une compensation (fidya) ou une expiation (kaffara).

Quelles sont les obligations et interdits du Ramadan ?

Outre le fait de ne pas boire et manger de l’aube (et non du lever du soleil) jusqu’au coucher du soleil, il n’est pas permis de fumer et d’avoir des relations sexuelles durant ce laps de temps. Comme le reste de l’année, il doit adopter un bon comportement et multiplier les bonnes actions. C'est pendant ce mois qu'a lieu la Nuit du Destin (Laylat-Al-Qadr), ce qu'il faut savoir dessus en sept questions.

Lire aussi : La philosophie du jeûne du ramadan

Quid de la zakat al-Fitr ? Quand et à qui faut-il la verser ?

Pour valider son jeûne, il faudra s’acquitter de la zakat al-fitr, aumône due par le chef de famille pour chaque personne composant son foyer, s’il en a les moyens. Elle s’élève à 7 € par personne depuis 2018.

Cette aumône, à ne pas confondre avec la zakat al-maal, doit être versée avant la prière de l’Aïd al-Fitr et peut être payée dès le premier jour du mois pour faciliter sa redistribution. Elle est destinée en priorité aux pauvres à proximité, puis aux plus éloignés. Pour cela, elle peut être confiée à une mosquée ou versée à une ONG humanitaire.

Pour être informés de l'actualité du fait musulman, téléchargez notre application en un clic et recevez nos notifications.

Lire aussi :
Ramadan 2023 : la date du début du mois du jeûne annoncée par le CFCM, exit la Nuit du doute
Ramadan 2023 : quelles dates pour le début, la fin du mois de jeûne et l'Aïd al-Fitr en France ?