Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Pain au chocolat : Copé attaqué pour « incitation à la haine raciale »

Rédigé par La Rédaction | Mardi 15 Janvier 2013



Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a exaspéré bien des musulmans en décidant de retirer sa plainte contre Jean-François Copé pour ses propos pathétiques sur un pain au chocolat volé durant le Ramadan.

Rachid Nekkaz veut prendre le relais. Cet homme d’affaires, qui s'est fait connaître pour payer les amendes des femmes verbalisées pour port illégal du voile intégral a décidé de porter plainte contre le chef de l'UMP pour « diffamation et incitation à la haine raciale », lundi 14 janvier, au commissariat du 15e arrondissement, « à deux pas du siège de l'UMP ».

Le porte-parole de l’association « Touche pas à ma Constitution» regrette amèrement que le CFCM ait retiré sa plainte. « Cette organisation pourtant sensée défendre les Français de cultures musulmanes face aux dérives racistes et xénophobes provenant d'hommes politiques de tous bords, a en effet décidé de faire marche arrière », a-t-il fait savoir dans un communiqué, regrettant « qu'aucune organisation des droits de l'homme ou structures pilotées par des personnalités de cultures musulmanes n'aient réagi aux atermoiements du CFCM depuis une semaine ».

Dans le procès-verbal de sa plainte consulté par Saphirnews, M. Nekkaz dénonce aussi les propos sur le « racisme anti-blanc », évoqué par Jean-François Copé dans son livre « Manifeste pour une droite décomplexée », sorti en septembre 2012.

Lire aussi :
CFCM vs Copé : Abdallah Zekri explique le retrait de la plainte
Cacophonie au CFCM, nouvelle plainte en vue contre Copé
CFCM vs Copé : pourquoi le CFCM retire finalement sa plainte
Copé et ses pains au chocolat au Ramadan : des propos « toxiques »
« Racisme anti-blanc » : Copé rejoint le FN
Rachid Nekkaz : le justicier du niqab frappe encore