Connectez-vous

Islam | Musulman | Toute l’actu sur Saphirnews.com




Sur le vif

« Racisme anti-blanc » : Copé rejoint le FN

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 26 Septembre 2012

           


Jean-François Copé assez mûr pour rejoindre le Front national ? Le « racisme anti-blanc » dans les quartiers dits difficiles, un thème typique du FN que le secrétaire général de l'UMP reprend à sa guise et sans gêne dans son livre Manifeste pour une droite décomplexée.

Toutefois, il nie récupérer ce sujet fétiche de l’extrême droite, estimant que « personne n'est propriétaire ni des mots, ni des idées ». Le député-maire de Meaux entend, selon ses termes, incarner « une droite décomplexée », à savoir « républicaine, moderne et libérée du politiquement correct », et souhaite plutôt « briser un tabou ».

« Un racisme anti-blanc se développe dans les quartiers de nos villes où des individus - dont certains ont la nationalité française - méprisent des Français qualifiés de "gaulois" au prétexte qu'ils n'ont pas la même religion, la même couleur de peau ou les mêmes origines qu'eux », écrit le candidat à la présidence de l'UMP dans son livre, le jugeant « tout aussi inacceptable que toutes les autres formes de racisme ».

« Ces phénomènes sont impossibles à voir depuis Paris, dans les sphères médiatiques et politiques où la grande majorité des dirigeants sont des Français blancs de peau, nés de parents français. Dans ces microcosmes, le manque de diversité limite la présence de personnes de couleur ou d'origine étrangère », indique-t-il. « Mais regardons la liberté en face: la situation est inversée dans beaucoup de quartiers de nos banlieues ».

Pour Copé, l'existence du « racisme anti-blanc » est certaine et tant pis si cette affirmation ne tient sur aucune réalité. Rien hormis des « témoignages » d'habitants de peau blanche de Meaux se plaignant de souffrir de discriminations... Le Front national a immédiatement réagi en accusant M. Copé de plagier ses thèmes. « Pendant cinq ans au pouvoir, l'UMP de M. Copé a totalement nié ce racisme, hurlant avec les loups contre le Front national qui, seul, a eu le courage de le dénoncer et de réclamer qu'il soit poursuivi. Le cynisme de cet homme est sans aucune limite et en matière de revirements électoralistes, il a bien appris de Nicolas Sarkozy », s’est insurgé Marine Le Pen.

Dernièrement, les députés de la Droite populaire, l'aile droite de l'UMP, a estimé que la France doit tendre « vers l'immigration zéro ». Il ne reste plus grand chose à l'UMP pour abolir les frontières politiques qui la sépare du FN.

Lire aussi :
Film anti-islam : Copé préconise des expulsions
L’aile droite de l’UMP promeut « l’immigration zéro »
Jean-François Copé, candidat à la présidence de l’UMP, sur les traces de Sarkozy




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne sont pas tolérés et seront donc supprimés. Idem pour les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.
Loading







L'actu vue par Yace