Connectez-vous
Islam | Musulman | Toute l’actu sur Saphirnews.com
Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Rss





Sur le vif

Jean-François Copé, candidat à la présidence de l’UMP, sur les traces de Sarkozy

Rédigé par La Rédaction | Lundi 27 Août 2012



Jean-François Copé est officiellement candidat à la présidence de l’UMP. L’actuel secrétaire général du parti et maire de Meaux (Seine-et-Marne) a tenu son discours de candidature dimanche 26 août devant 2 000 partisans et des dizaines de parlementaires à Châteaurenard (Bouches-du-Rhône).

Jean-François Copé, qui a indiqué garder son poste de secrétaire général de l’UMP durant cette campagne, s’est clairement aligné sur le style de la dernière campagne présidentielle menée par Nicolas Sarkozy faisant de la « droite décomplexée » son concept.
La méthode choisie, proche de Nicolas Sarkozy, ne s’arrête pas là pour le candidat d’origines algérienne et roumaine et de confession juive qui s’est raconté en parlant de sa famille - « des Français de préférence ». Comme l’ancien chef de l’Etat, il a cherché également à se positionner du côté des « laborieux, de ceux qui travaillent » en écho au « peuple de France » de Sarkozy.
« J'ai clairement dit que je m'inscrivais dans les pas de Nicolas Sarkozy (...) Moi je me suis engagé pour Nicolas Sarkozy à 1 000 % » pendant la campagne, a insisté M. Copé.

Dans le traitement de l’islam, par le passé, Jean-François Copé s’est toujours évertué à adopter une ligne similaire voire plus dure que son modèle. Il est, en effet, le premier responsable politique à avoir réclamé en juillet 2009, une loi d’interdiction du voile intégral. Il avait même pris les devants en déposant une proposition de loi avant la fin de la mission parlementaire sur le port du voile intégral.
En 2011, c’est le même qui proposait un débat sur l’islam en France.

Son principal adversaire au poste de président de l’UMP, l’ancien premier ministre, François Fillon, s’évertue à l’inverse de marquer sa différence avec Nicolas Sarkozy dans son attitude plus «sereine».
La future équipe dirigeante de l'UMP - un président, un vice-président, un secrétaire général - sera élue le 18 novembre prochain par les 280 000 adhérents à l’UMP. Un second tour pourrait avoir lieu le 25 novembre.

Lire aussi :
Résolution Copé sur le voile intégral adoptée à l'unanimité, un vote « test » avant l'adoption d'un texte de loi
Burqa : Jean-François Copé veut doubler la mission
Débat sur l’islam : le CFCM, inquiet des dérives, tourne le dos à l'UMP
L’UMP veut (encore !) occuper le terrain sur l’islam
Le débat sur l'identité nationale sort par la petite porte


La Rédaction


Communiqués officiels | Archives | Culture | Billet | Actualité | Bien-être | Saphirnews.com | Médiacast | Publi-information | Webserie | Sur le vif | Psycho | Débats | Histoire | Revue de presse | vidéos | Services | Communiqué judiciaire


Inscription à la newsletter



Loading





L'actu vue par Yace