Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Le hajj 2022 se fera sans les musulmans du Gabon

Rédigé par Lina Farelli | Vendredi 10 Juin 2022 à 09:30

           


Le hajj 2022 se fera sans les musulmans du Gabon
Après le Sri Lanka (ou presque), c'est au tour du Gabon de décider de suspendre l'organisation du hajj cette année. L'annonce a été faite par le Conseil supérieur des affaires islamiques du Gabon (CSAIG), qui a pris en compte deux facteurs pour asseoir sa décision selon la presse gabonaise : le coût des charges, bien trop élevé cette année, et le faible quota de pèlerins imposé par l'Arabie Saoudite qui fait augmenter les frais. Seuls 81 musulmans de ce pays africain ont été autorisés à accomplir le cinquième pillier de l'islam.

« Le Conseil assure ne pas disposer d’assez de moyens financiers pour satisfaire à la tradition du grand pèlerinage annuel à La Mecque », a-t-elle déclaré à Gabon 24. Les musulmans qui avaient l'intention de partir cette année dans les Lieux saints devront donc attendre des années plus favorables pour espérer l'accomplir.

Le hajj 1443/2022 signe le grand retour des pèlerins étrangers à La Mecque après la pandémie mais les quotas alloués par l'Arabie Saoudite à plusieurs pays ne devraient pas être remplis en raison de la flambée générale des tarifs ou encore des changements organisationnels tardifs dans les régions occidentales.

Lire aussi :
Hajj 2022 : les agences de voyage offusquées par l’initiative « troublante » de l’Arabie Saoudite
Hajj 2022 : une plateforme destinée aux pèlerins d'Europe lancée, les agences court-circuitées
Hajj 2022 : l'organisation du pèlerinage menacée en France, la mort annoncée des agences de voyage
L’Arabie Saoudite mise son avenir sur le tourisme non religieux, le hajj pour tremplin
Les rites et le parcours du Hajj