Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Monde

États-Unis : des élus démocrates juifs et musulmans ensemble contre l'islamophobie

Rédigé par Lina Farelli | Jeudi 22 Juillet 2021 à 11:25

           

Des représentants du Congrès américain ont appelé l'administration Biden à « accorder au problème de l'islamophobie l'attention et la priorité qu'il mérite ».



© CC BY-SA 3.0 / Florian Hirzinger
© CC BY-SA 3.0 / Florian Hirzinger
Des élus démocrates juifs et musulmans, emmenés respectivement par Jan Schakowsky et Ilhan Omar, ont signé ensemble une lettre, adressée mardi 20 juillet au secrétaire d'État Antony Blinken, appelant à créer un poste d'envoyé spécial en charge de la lutte contre l'islamophobie, à l'image de celui qui existe depuis 2004 contre l'antisémitisme.

Parmi les 23 élus démocrates signataires de la lettre figurent deux autres musulmans, Andre Carson et Rashida Tlaib, et 7 des 25 élus juifs du Congrès incluant Jan Schakowsky, à savoir Steve Cohen, Sara Jacobs, Alan Lowenthal, Mike Levin, Brad Schneider et Dean Phillips, rapporte JTA.

Ces deux derniers ont eu des échanges tendus ces derniers mois avec Ilhan Omar et Rashida Tlaib en raison de leurs positions sur le conflit israélo-palestinien, en lien avec les événements dramatiques qui ont secoué la région en mai

Lire aussi : Après son soutien à Israël, Joe Biden se met à dos les musulmans et divise les Démocrates

« Accorder au problème de l'islamophobie l'attention et la priorité qu'il mérite »

« Ces dernières années, nous avons assisté à une augmentation spectaculaire de l'islamophobie violente et de la persécution des musulmans dans le monde entier », ont-ils signifié, citant les persécutions des Ouïghours en Chine, des Rohingyas en Birmanie, les attentats islamophobes survenus à Christchurch en 2019 ou encore la récente attaque à la voiture-bélier au Canada.

« Dans le cadre de notre engagement en faveur de la liberté religieuse et des droits humains, nous devons reconnaître l'islamophobie comme une tendance qui se répète dans presque tous les coins du monde », soulignent-ils.

« Il est grand temps que les États-Unis appuient fermement la liberté religieuse pour tous et accordent au problème mondial de l'islamophobie l'attention et la priorité qu'il mérite. »

Lire aussi :
Aux Etats-Unis, un nombre record de candidats musulmans élus, la diversité au rendez-vous