Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Etats-Unis : Rashida Tlaib, nouvellement élue, en soutien à BDS contre Israël

Rédigé par Lina Farelli | Mardi 4 Décembre 2018



Etats-Unis : Rashida Tlaib, nouvellement élue, en soutien à BDS contre Israël
La démocrate Rachida Tlaib, la première femme de confession musulmane avec Ilhan Omar à décrocher un siège au Congrès américain, a annoncé son projet de conduire une délégation américaine dans les Territoires occupés palestiniens pour que les membres du Congrès puissent constater in visu, selon ses termes, « la ségrégation » en cours en Palestine qui a « empêché de parvenir à une paix réelle dans cette région ». Un revers qu'essuie le puissant lobby pro-israélien AIPAC (American Israel Public Affairs Committee) qui prévoyait

Cette Américano-Palestinienne, élue du Michigan, rompt ainsi avec une tradition de plusieurs décennies des élus à se rendre en Israël à l'invitation des lobbies pro-israéliens, l’AIPAC en tête, lors de leurs premières vacances parlementaires. Un voyage avec vol en classe affaire et séjour dans un hôtel de luxe à Jérusalem durant lequel seuls les décideurs politiques israéliens sont rencontrés.

Rachida Tlaib a décidé de conduire un autre voyage en Cisjordanie occupée pour permettre à ses collègues au Congrès un point de vue autre qu'israélien du conflit israélo-palestinien. « Je veux que nous voyions cette ségrégation et en quoi cela nous a vraiment empêché de parvenir à une paix réelle dans cette région. (…) Je ne pense pas que l’AIPAC fournit une réelle et juste issue à ce problème. C’est unilatéral. (…) Ils organisent ces somptueux voyages en Israël, mais ils ne montrent pas la vraie réalité que je connais, celle que vivent ma grand-mère et ma famille là-bas », a-t-elle déclaré, lundi 3 décembre, au média The Intercept.

Elle a également exprimé publiquement son soutien envers le mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) visant Israël, tout comme Ilhan Omar avant elle.

Ses déclarations ont tôt fait de ravie les défenseurs des droits des Palestiniens aux Etats-Unis, qui martelent depuis des années que les voyages organisé par l’AIPAC font partie des actions contribuant à faire pencher la balance à Washington en faveur d'Israël.

Saluant le projet de Rachida Tlaib, Yousef Munayyer, directeur exécutif de la Campagne américaine pour les droits des Palestiniens, félicite cette initiative qui aidera « à apporter la lumière sur cette situation aux autres membres du Congrès ». Jusqu’ici, aucune information sur les organisations qui financeront ce voyage en Palestine n’est connue. Pour l’heure, l'élue démocrate prend les devants et affiche clairement sa position.

Lire aussi :
USA : avec Rashida Tlaib, Ilhan Omar entre dans l’histoire du Congrès américain
USA : Rashida Tlaib sera la première femme musulmane élue au Congrès