Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 


 


Sur le vif

Face aux actes islamophobes à répétition au Canada, « trop, c’est trop »

Rédigé par Lina Farelli | Vendredi 16 Juillet 2021 à 16:00

           


Face aux actes islamophobes à répétition au Canada, « trop, c’est trop »
Les actes islamophobes se multiplient au Canada, et plus particulièrement dans la province de l’Ontario. Quelques semaines après l’attaque à la voiture-bélier qui a décimé une famille musulmane à London, deux actes visant les musulmans ont été recensés ces derniers jours à Cambridge et dans la ville voisine de Hamilton.

La mosquée Baitul Kareem, située à Cambridge, a été vandalisée, jeudi 15 juillet, causant d’importants dégâts estimés à plusieurs dizaines de milliers de dollars selon les responsables du lieu de culte lié à la communauté ahmadiyya. Un ou plusieurs suspects sont entrés par effraction en plein après-midi dans l’édifice religieux pour le saccager et y voler des biens. L’imam a déclaré qu’à son arrivée, les intrus étaient encore présents et ont pris la fuite.

« Des membres de notre équipe chargée des crimes haineux sont impliqués dans l'enquête et nous travaillons pour déterminer le motif exact de cet incident », a fait savoir un porte-parole de la police locale, qui assure aux musulmans avoir déployé « des ressources importantes » pour cette affaire.

Le Premier ministre provincial, Doug Ford, a réclamé que « le système judiciaire soit plus sévère envers les auteurs de crimes haineux ». « Nous devons nous assurer que, lorsque nous attrapons ces personnes, elles sont inculpées, et ensuite, c'est un appel (que je fais) aux juges – nous ne pouvons pas leur donner une tape sur la main et les laisser sortir le lendemain. Nous devons avoir des peines sévères », a-t-il lancé, cité par Radio Canada, tout en rappelant que « le Code criminel est une question fédérale ».

L'indignation répétée après l'agression de deux musulmanes

Quelques jours plus tôt, une agression visant une mère et sa fille musulmanes, portant le voile, a été enregistrée à Hamilton. Les deux femmes, âgées respectivement de 62 ans et de 26 ans, marchaient dans une aire de parking lorsqu’une voiture est brutalement sortie de sa place et a failli faucher une des victimes.

Des insultes à caractère islamophobe ont ensuite été proférées, obligeant les deux femmes à fuir pour se cacher derrière des buissons de peur d’être tuées. Mais l’homme les a retrouvées et a lancé des menaces de mort. Des passants, alertés par les cris des victimes, sont intervenus, poussant l’agresseur à prendre la fuite en voiture.

La police de Hamilton a rapidement pris l’affaire au sérieux, indiquant qu'elle enquêtait sur un crime haineux. Un suspect âgé de 40 ans, originaire de la ville de Cambridge, a été arrêté mercredi 14 juillet et a été inculpé, rapporte la presse locale.

« Au Conseil national des musulmans canadiens, nous avons été profondément attristés d'apprendre la survenue d’une autre attaque terrifiante, apparemment motivée par l'islamophobie, contre deux femmes musulmanes portant le hijab à Hamilton », a fait savoir le NCCM. « Trop, c'est trop. Le gouvernement doit s'engager à prendre des mesures plus fermes. Notre famille aurait pu être gravement blessée - et nous ne pouvons pas permettre que ces choses continuent de se produire. »

La multiplication des actes islamophobes a poussé le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, à réagir. « Je suis découragé et dégoûté par le nombre croissant d’attaques violentes et d’incidents haineux à Toronto, à Cambridge, à Kelowna et dans d’autres villes. Il faut s’unir pour éliminer ces comportements inacceptables, parce que tous les Canadiens méritent d’être en sécurité », a-t-il signifié sur les réseaux sociaux jeudi 15 juillet. Après la tragédie de London, les députés fédéraux ont adopté en juin une motion exigeant la tenue d’un sommet d’urgence sur l’islamophobie d’ici la fin du mois de juillet.

Lire aussi :
Canada : des adieux émouvants aux victimes de l’attaque islamophobe à London
Au Canada, deux sœurs musulmanes victimes d’une violente attaque raciste