Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Etats-Unis : convertie à l’islam et harcelée, elle touche 5 millions de dollars

Rédigé par La Rédaction | Dimanche 6 Mai 2012



La cause de Susann Bashir a enfin été entendue par la justice américaine. Cette technicienne de réseau de 41 ans, résidant à Kansas City dans le Missouri, a gagné son procès qui l’opposait au géant des télécommunications AT&T. Elle a obtenu cinq millions de dollars au titre des dommages et intérêts pour le harcèlement moral qu’elle a subi dans son milieu de travail depuis sa conversion à l’islam en 2005.

Susann Bashir, qui travaillait depuis 1999 au sein de l’entreprise, avait en effet pris la décision six ans plus tard, en 2005, d’embrasser l’islam puis de porter le voile quelque mois plus tard. Mais ses supérieurs et ses collègues n’avaient pas supporté ce changement et avaient pris l’habitude de l’insulter quotidiennement de « terroriste » entre autres termes. Ils lui ordonnaient aussi régulièrement à enlever son hijab sans que celle-ci ne cède aux pressions.

Cette mère de famille supporte les durs quolibets de ses collègues jusqu’au jour où son employeur lui arrache violemment son voile en public. C’était en 2008. Elle décide alors de s’engager dans une procédure judiciaire contre AT&T qui décide de licencier Susann Bashir en 2010 après une absence au travail de neuf mois. Cette mère de famille avait en effet finit par être trop stressée pour venir à son bureau et avait réclamé le licenciement de son manager ou une mutation. Sans succès.

Susann Bashir finit aujourd’hui par obtenir gain de cause. « Il est difficile dans cette économie de trouver un emploi avec ce niveau de rémunération. Je ne voulais pas perdre mon emploi, parce que je sentais que je faisais du bon travail », a-t-elle déclaré. AT&T a indiqué qu’elle fera appel de la décision.

L'avocate de la victime s'est quant à elle félicité de la décision, sans précédent dans le Missouri pour un cas de discrimination, et a rappelé que les dommages et intérêts accordés par le jury sont « monumentaux » pour sa cliente mais qu'ils ne représente une petite somme pour AT&T, qui génère chaque année plusieurs milliards de dollars.

Lire aussi :
Islamophobie : une Irakienne voilée assassinée aux Etats-Unis
Contre l’islamophobie, un gala de soutien avec Tariq Ramadan
L'islamophobie en France, une réalité dénoncée par Amnesty International
Les actes anti-musulmans en hausse de 58 % en 2011, l'islamophobie d'Etat dénoncé (CCIF)
Les musulmans américains s'activent contre l'islamophobie