Connectez-vous S'inscrire






Société

Contre l’islamophobie, un gala de soutien avec Tariq Ramadan

Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Vendredi 27 Avril 2012

A la veille du second tour de l'élection présidentielle, le Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF) organise son premier gala dans Les Calanques de Boulogne, sur les bords de Seine. Tariq Ramadan et Samia Orosemane seront les invités prestige de cette soirée de levée de fonds, samedi 5 mai, qui vise à mieux soutenir les victimes de l'islamophobie, toujours plus nombreuses en France.



C'est au bord de la Seine, dans Les Calanques de Boulogne, que s'organise le gala de soutien au CCIF avec Tariq Ramadan et Samia Orosemane.
C'est au bord de la Seine, dans Les Calanques de Boulogne, que s'organise le gala de soutien au CCIF avec Tariq Ramadan et Samia Orosemane.
La lutte contre l’islamophobie n’est clairement pas une priorité des pouvoirs publics. Pourtant, les actes anti-musulmans ont augmenté de 58 % en 2011 en France, alerte le Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF) dans son dernier rapport, dont l’analyse concorde avec celle qu'a récemment présenté Amnesty International.

LE CCIF, qui compte aujourd’hui quelques centaines d'adhérents, veut interpeller l’opinion publique de l’importance de soutenir sa cause et espère récolter les fruits de son travail d’information à terme. « Nous ne touchons pas de subventions publiques et si on veut demain assurer une aide efficace aux victimes de l’islamophobie, il faut qu’on ait les moyens de le faire », nous indique Samy Debah, son président.

Tous dans le même bateau contre l’islamophobie

L'association organise ainsi, le 5 mai prochain, à bord de la péniche des Calanques de Boulogne, dans les Hauts-de-Seine, son premier dîner de soutien pour lever des fonds en présence de Tariq Ramadan.

« Tariq Ramadan est lui-même victime d’une campagne de dénigrement et il se reconnaît dans le combat que nous menons », explique M. Debah. A ce titre, l’intellectuel suisse a adressé un message aux citoyens, lors de la 29e RAMF du Bourget, pour les inviter à se rendre au gala, animé par l’humoriste Samia Orosemane, actuellement à l'affiche de son one-woman-show « Femme de couleurs » au Théâtre Popul'air du Reinitas, à Paris.

« Tous unis contre l’islamophobie : tous dans le même bateau. » Un slogan tout trouvé pour le CCIF qui assure que la soirée, qui se tiendra dans un cadre de prestige, mêlera « spiritualité, détente et soutien à cette juste cause ». Toutefois, les tarifs d’entrée ne sont pas à la portée de toutes les bourses. Ils sont fixés à 300 € par personne et 500 € pour les couples et les entreprises.

Grâce à la déduction fiscale à laquelle ont droit les donateurs du CCIF, l’entrée leur reviendra au final à 100 € et 165 €, indique le CCIF.

L’association compte renforcer la permanence juridique gratuite et prévoit la création d’un fonds solidaire d’urgence pour les victimes d’islamophobie. « Le tarif fixé a été étudié en fonction des besoins et des attentes des personnes qui sont toujours plus nombreuses à nous solliciter », précise M. Debah. Autrement, les soutiens du CCIF peuvent toujours contribuer financièrement à ses actions à la hauteur de leurs moyens et à toute période de l’année.

Site officiel du CCIF






Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu