Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Sur le vif

Emmanuel Macron contre l'interdiction des « listes communautaires »

Rédigé par Benjamin Andria | Mardi 19 Novembre 2019 à 18:56



Emmanuel Macron contre l'interdiction des « listes communautaires »
Alors que de nombreux élus de droite veulent l’interdiction des « listes communautaires », Emmanuel Macron a tranché. À quatre mois du lancement des élections municipales en mars 2020, le chef de l’Etat s’est prononcé, mardi 19 novembre, contre leur prohibition à l'occasion du Congrès des maires de France, à Paris.

Le président de la République, qui a indiqué à plusieurs reprises son opposition à l’islam politique, a estimé que l’interdiction de tels listes n’est pas une solution qui vient « régler le problème ».

« Comment définirait-on les listes communautaires ? Qui en serait le juge ? Selon quels critères ? La vie politique est ainsi faite que les choses peuvent changer. Nous avons des règles claires, faut-il ici les bousculer parce que les esprits s’échauffent ? Je nous appelle collectivement à la prudence », a-t-il soutenu.

Interrogé dessus sur France Inter en octobre, le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, qu'il n'existe « pas de listes communautaires, personne ne se revendique ainsi ». « Le fait d'avoir une religion ne vous empêche pas de faire de la politique, y compris à des élections municipales. Par contre, si dans le cadre de ces campagnes, il y a le moindre acte, la moindre parole qui met en cause les fondements de la République, je serai le premier à les interdire », avait-il précisé.

Emmanuel Macron a réitéré son annonce face aux maires de nouvelles mesures contre le communautarisme « dans les prochaines semaines ».

Lire aussi :
Une « mission laïcité » lancée au sein de La République En Marche
Attaque à Bayonne, voile, radicalisation... les positions et les engagements du CFCM
Laïcité : « Le port du voile dans l’espace public n’est pas mon affaire », dixit Macron