Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Ramadan

Ce qu’il faut savoir sur l’Aïd el-Fitr 2020 au temps du Covid-19 en quatre questions

Rédigé par Saphirnews | Jeudi 21 Mai 2020 à 17:00

           

Comme le mois du Ramadan, l'Aïd al-Fitr va se dérouler dans des circonstances particulières en France et dans le monde au regard de la crise sanitaire liée au Covid-19 qui sévit encore.



Pour être les premiers informés de la date de l'Aïd al-Fitr annoncée par le Conseil français du culte musulman (CFCM) et garder un œil ouvert sur l'actualité du fait musulman, téléchargez notre application en un clic et recevez nos notifications.



1/ Qu’est-ce que l’Aïd al-Fitr ?

L’Aïd al-Fitr, terme arabe désignant la fête de la rupture, est la fête musulmane marquant la fin du mois du Ramadan. Elle est célébrée le premier jour du mois de Chhawwal, dixième mois du calendrier islamique.

Il s’agit de la deuxième fête de l’islam, aussi parfois appelée Aïd es-Seghir, la petite fête en arabe, par opposition à l'Aïd el-Kébir, la grande fête (Aïd al-Adha), laquelle a lieu environ deux mois et dix jours après (plus précisément le 10e jour de Dhul al-hijja) en commémoration du sacrifice d’Abraham.

2/ Quand sera-t-elle célébrée cette année 2020 ?

Le calendrier musulman unifié fondé sur les calculs annonce un mois de jeûne étalé sur 30 jours, ce qui implique en conséquence que la fête de l'Aïd al-Fitr est prévue pour le dimanche 24 mai.

Pour celles et ceux qui ne sont pas adeptes de la méthode scientifique permettant de déterminer les dates du Ramadan à l’avance, le Conseil français du culte musulman (CFCM) annoncera, vendredi 22 mai, la date de l'Aïd al-Fitr.

Mise à jour : Le CFCM officialise la date de l'Aïd al-Fitr en France. Pour en savoir plus

3/ Quel impact la crise du Covid-19 a sur la célébration de l’Aïd al-Fitr en France ?

Les lieux de culte en France sont fermés pour les offices religieux, à l’exception des cérémonies funéraires, officiellement jusqu’au 2 juin. Les mosquées ne pourront donc pas célébrer, comme à leur habitude, la prière de l’Aïd. Cette pratique fortement recommandée est donc appelée à être accomplie chez soi.

Quand et comment faire la prière de l’Aïd à la maison ? Saphirnews répond à vos questions ici

Bien que le déconfinement ait débuté en France depuis le 11 mai, les rassemblements de plus de dix personnes dans les lieux publics demeurent interdits à ce jour.

Les réunions similaires dans les lieux privés ne sont pas formellement prohibées, le Conseil constitutionnel ayant retoquée une telle interdiction. Néanmoins, les autorités souhaitent des Français qu’ils fassent preuve de responsabilité et de civisme pour contribuer à l’effort collectif visant à enrayer l’épidémie du coronavirus. La tradition pour les musulmans d’effectuer des visites familiales à l’occasion de l’Aïd al-Fitr est donc appelée à être adaptée.

4/ Qu’en est-il de la zakat al-Fitr ?

Pour parachever leur mois de jeûne, les musulmans doivent donner la zakat al-fitr, fixée en France à 7 € par personne depuis 2018, avant la prière de l’Aïd. Cette aumône, due par le chef de famille pour chaque personne qui compose son foyer dès lors qu’il en a les moyens, est destinée aux personnes démunies.

Le confinement ayant entraîné la fermeture des mosquées, plusieurs d'entre elles ont mis en place des solutions en ligne pour permettre la collecte de la zakat al-fitr. Les fidèles habitués à donner leur aumône aux mosquées devront donc se renseigner auprès de leur lieu de culte ou bien rediriger leur aumône vers des ONG humanitaires et autres associations caritatives.

Lire aussi :
Comment le Secours Islamique France s’est adapté face à la crise du Covid-19 et au Ramadan confiné

Et aussi :
Dossier spécial coronavirus : retrouvez tous nos articles sur la pandémie de Covid-19