Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 







Sur le vif

Attentats à Christchurch : vers un durcissement de la législation sur les armes à feu

Rédigé par Lina Farelli | Samedi 16 Mars 2019

Mise à jour jeudi 21 mars



Après les attentats islamophobes à Christchurch, les pires de l'histoire de la Nouvelle-Zélande, la Première ministre Jacinda Ardern a promis un durcissement de la législation sur les armes à feu dans le pays.

« Je peux vous dire une chose maintenant : nos lois sur les armes vont changer », a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse samedi 16 mars.

En Nouvelle-Zélande, réputée pour avoir un taux de criminalité très bas, le port des armes est plus réglementé qu'aux Etats-Unis mais il n'existe pas de registre national recensant les armes en circulation. Par ailleurs, rapporte l'AFP, il suffit d'avoir plus de 16 ans pour demander un permis de port d'arme standard après des séances d'instruction en matière de sécurité. Ils peuvent alors acheter un fusil et l'utiliser sans contrôle.

Le choc provoqué par les attentats est tel pour les Néo-Zélandais que le gouvernement n'entend pas rester sans réponse devant la situation.

Selon les premiers éléments de l'enquête, plusieurs armes utilisées pour perpétrer les attentats ont été obtenues légalement par le principal suspect, qui disposait au préalable d'un permis depuis novembre 2017. « Cela nous donne une idée du pourquoi nous devons changer nos lois sur les armes », a ajouté la Première ministre.

Mise à jour jeudi 21 mars : Jacinda Ardern a annoncé l’interdiction de la vente des fusils d’assaut et armes semi-automatiques en réponse aux attentats. Quant aux armes déjà en circulation, elle a aussi annoncé un programme de rachat estimé entre 100 millions et 200 millions de dollars néo-zélandais (jusqu’à 120 millions d’euros).

Lire aussi :
Nouvelle-Zélande : après les attentats de Christchurch, la théorie du grand remplacement sur le grill
Attentats de Christchurch : le témoignage de solidarité des chrétiens et juifs de Nouvelle-Zélande aux musulmans
Nouvelle-Zélande : après les attentats contre des mosquées de Christchurch, les appels à la vigilance des organisations musulmanes de France
Nouvelle-Zélande : le Conseil des mosquées du Rhône en émoi après les attentats islamophobes de Christchurch