Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Monde

Attentats de Christchurch : le témoignage de solidarité des chrétiens et juifs de Nouvelle-Zélande aux musulmans

Rédigé par Lina Farelli | Vendredi 15 Mars 2019



Attentats de Christchurch : le témoignage de solidarité des chrétiens et juifs de Nouvelle-Zélande aux musulmans
Les attentats survenus dans deux mosquées de Christchuch sont les pires attaques terroristes commises en Nouvelle-Zélande. Le bilan fait, à ce stade, état d’au moins 49 morts et de plusieurs dizaines de blessés. Depuis, les yeux du monde sont rivés sur ce pays d’Océanie réputé tranquille, et particulièrement sur sa composante musulmane, profondément touchée par ce double attentat.

Les représentants des communautés religieuses, parmi lesquelles chrétiennes et juives, ont très rapidement témoigné leur solidarité à l’égard des musulmans. « Les responsables chrétiens de Christchurch (et de la province de Canterbury, ndlr) sont absolument dévastés par cette situation sans précédent », ont-il fait savoir dans une déclaration commune diffusée par l'archevêque anglican Mgr Peter Carrell. « Aucune organisation ou groupe religieux ne mérite d’être la cible de la haine d’une personne, quelles que soient ses croyances. Nous défendons une Nouvelle-Zélande qui ne tolérera jamais une telle violence. »

« Nous sommes profondément conscients des relations positives que nous avons avec le peuple islamique de ce pays, et nous sommes particulièrement horrifiés par le fait que cela se soit passé sur un lieu de culte et pendant un temps de prière. Nous sommes profondément tristes que des gens aient été tués et blessés, et nos cœurs vont vers eux, vers leurs familles et vers leur communauté. Nous souhaitons que vous soyez conscients de notre solidarité à votre égard face à une telle violence », ont déclaré les évêques de six diocèses catholiques de Nouvelle-Zélande dans une déclaration commune.

Aux côtés des musulmans « contre les fléaux du terrorisme et du racisme »

Le Pape François s’est dit « très attristé » par ces attentats insensés et assure « tous les Néo-Zélandais, et en particulier la communauté musulmane, de sa solidarité sincère face à ces attaques ». Dans son message, le souverain pontife « recommande ceux qui sont morts à la miséricorde aimante de Dieu Tout-Puissant » et « invoque les bénédictions divines de réconfort et de force sur la nation néo-zélandaise ».

De son côté, le Conseil juif de Nouvelle-Zélande, comme le Centre de l’Holocauste de Nouvelle-Zélande, s’est dit « dévasté » après les attentats terroristes visant les musulmans de Christchurch vendredi 15 mars. « Nous offrons notre assistance pleine et entière à la communauté musulmane et nous nous dressons aux côtés de la communauté musulmane contre les fléaux du terrorisme et du racisme », a indiqué cette instance.

Plusieurs congrégations juives ont annoncé, en parallèle, leur décision de fermer leurs synagogues et, ainsi, de ne pas assurer les offices hebdomadaires du vendredi soir pour le shabbat par mesure de sécurité envers leurs fidèles, ceci sur recommandation de la police néo-zélandaise à l'adresse de tous les lieux de culte.

Lire aussi :
Nouvelle-Zélande : des cagnottes pour aider les victimes des attentats de Christchurch
Nouvelle-Zélande : la Tour Eiffel éteinte en hommage aux victimes des attentats de Christchurch
Nouvelle-Zélande : après les attentats contre des mosquées de Christchurch, les appels à la vigilance des organisations musulmanes de France
Nouvelle-Zélande : le Conseil des mosquées du Rhône en émoi après les attentats islamophobes de Christchurch
Nouvelle-Zélande : la réaction du CFCM après les attentats contre des mosquées à Christchurch