Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Radicalisation dans les mosquées : le mensonge de Florian Philippot (vidéo)

Rédigé par La Rédaction | Lundi 6 Avril 2015



Radicalisation dans les mosquées : le mensonge de Florian Philippot (vidéo)
Le Conseil français du culte musulman (CFCM) souhaite voir doubler le nombre de mosquées en France d’ici deux ans. Ce souhait, émis par le recteur de la Grande Mosquée de Paris Dalil Boubakeur lors de la 32e Rencontre annuelle des musulmans de France (RAMF) samedi 4 avril, a provoqué l’ire du Front national.

Pour Florian Philippot, invité sur i>Télé lundi 6 avril, il y a « suffisamment » de mosquées dans le pays. « Toutes les mosquées ne sont pas des lieux de radicalisation, mais 100 % des lieux de radicalisation sont des mosquées », a déclaré sûr de lui le numéro 2 du FN, qui préconise « un gel immédiat de la construction de lieux de culte musulmans ».

Mensonge. Les responsables religieux comme les acteurs de terrain et les experts savent que la radicalisation des jeunes se fait largement en dehors du circuit des mosquées. Internet, un des vecteurs effectifs de radicalisation, n'a aucunement été mentionné par Florian Philippot.

« Vous embrayez directement sur le jihadisme alors que ce n’est pas le sujet », interroge l’animateur Bruce Toussaint. Mais Florian Philippot insiste : « Derrière les filières d’embrigadement du jihadisme, il y a souvent une mosquée, un imam radical, des prêches radicaux. » Selon lui, les prières de rue sont motivées pour des raisons « politico-religieuses », « une volonté de faire pression sur la République », et non par un manque de place. Les fantasmes ont la dent dure au Front national.