Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Société

Notre-Dame de Paris nous appartient à tous

Rédigé par | Mardi 16 Avril 2019

Ode à la préservation des patrimoines de l'humanité tout autant qu'à une restauration du lien social.



Notre-Dame de Paris nous appartient à tous
L'incendie de Notre-Dame de Paris, c'est « Notre Drame » à tous. Si Saphirnews emprunte volontiers un titre qui a si bien fait la Une de Libération au lendemain du sinistre, c'est qu'il témoigne de la tristesse et de l'émotion générale qui s'est emparée des Françaises et des Français par-delà leur appartenance confessionnelle et leurs convictions philosophiques.

Le monde catholique est, évidemment, particulièrement touché par la destruction d'un patrimoine religieux vieux de plus de 850 ans. Mais pas que ; c'est toute une société qui est sidérée d'avoir vu partir en fumée un pan d'histoire sacrée qu'elle a un temps cru éternelle. Cette destruction, vécue unanimement comme un drame pour des millions de croyants comme de non-croyants, en dit long sur le fort attachement à un symbole qui fait France.

Ceux et celles qui ont eu ce qui est désormais appelée « la chance » (si on peut dire les choses ainsi) de visiter ce monument national qui dominait l'île de la Cité, ils et elles sont rappelé-e-s à leurs bons souvenirs. Qui n'a jamais été impressionné par l'imposante bâtisse ? Qui n'a pas été séduit par son majestueux intérieur ? Qui n'a pas médité sur la prouesse des artisans du Moyen-Âge à construire pareil ouvrage ?

Alors oui, « le pire a été évité » des mots d'Emmanuel Macron grâce aux braves efforts des sapeurs-pompiers mais ce sont désormais des années de travaux colossaux qui se profilent pour la cathédrale. Un travail de restauration titanesque dont personne ne sait, à ce stade, quand et à quel résultat il aboutira.

Un joyau patrimonial qui appartient à l'humanité

Notre Drame serait de ne pas voir Notre-Dame se relever de cet incendie d'ores et déjà entré dans l'Histoire. La Fondation du patrimoine a lancé une souscription nationale afin de récolter les dons ; tous et toutes sont appelés à concourir à l'effort national qui ne contribue pas uniquement au bien et à l'intérêt des fidèles d'une religion mais de tous, dans leur diversité. Les concitoyens de confession et de culture musulmane n'y échappent évidemment pas ; ils sont d'ailleurs très nombreux à témoigner leur peine et leur solidarité. Parce que Notre-Dame nous appartient à tous. Et pas qu'aux Français mais à l'ensemble de l'humanité.

La préservation du patrimoine, sujet d'un engagement de la rédaction de Saphirnews sur la question comme en témoignent ses articles en partenariat avec le magazine Salamnews (voir ici ou encore là), n'est pas une mince affaire. La triste actualité entourant la cathédrale de Notre-Dame est une occasion de marteler l'importance de cet enjeu pour nos sociétés, en encourageant à l'éducation au patrimoine, en particulier auprès des jeunes.

Cette actualité est certes une opportunité historique pour les Français de renouer avec l'âme et le savoir-faire des bâtisseurs d'antan. Nous y voyons aussi, au-delà de la reconstruction d'un monument de pierre, une chance de restaurer, sur des bases plus solides, le lien social, régulièrement fragilisé par des tensions dans la société française. Un défi complexe mais que tout un chacun est appelé à relever en apportant sa pierre à l'édifice sociétal.

Elle est enfin l'occasion d'affirmer que tous les monuments en péril, tels qu'ils soient, où qu'ils soient, ont droit aux mêmes attentions et égards qu'obtient aujourd'hui légitimement Notre-Dame. Il en va de la préservation de notre histoire et de notre mémoire communes.

Lire aussi :
Incendie de Notre-Dame de Paris : les églises de France vont faire sonner ensemble leur cloches
Incendie de Notre-Dame : les expressions de solidarité des musulmans affluent, témoins d'une émotion générale
Notre-Dame de Paris, joyau du patrimoine français, ravagé par un incendie

Et aussi :
Bariza Khiari : « Sauvegarder le patrimoine, c’est faire œuvre d’humanisme culturel »
Nada al-Hassan : « Après-guerre, le patrimoine a un rôle de réconciliation »
Patrimoine : de Bâmiyân à Palmyre, des sites vraiment éternels ?
Yannick Lintz : « L’éducation au patrimoine, un enjeu de lutte contre la violence »
Patrimoine : quels sont les sites en péril dans les pays musulmans ?
Des vers de Rûmî à l’or de Tombouctou : sauver le patrimoine islamique


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur