Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Les tournées « anti-racailles » se généralisent en France

Rédigé par La Rédaction | Lundi 12 Mai 2014



Des jeunes du mouvements d’extrême droite Génération identitaire ont patrouillé, vendredi 9 mai, dans le métro parisien avec, pour prétexte, d’assurer une « meilleure » sécurité pour les passagers. Enfin, pas pour tous... Le discours raciste et xénophobe de Génération identitaire, auteur de l'occupation de la mosquée de Poitiers en octobre 2012, n'est pas pour assurer ceux que le groupuscule prend pour cible.

Vêtus d’anoraks jaune canari et de sweats noirs, une vingtaine de jeunes se sont livrés à Paris à une opération de « sécurisation des rames », officiellement présentée comme une « tournée anti-racailles » en aparté. « Nous allons emprunter une ligne de bout en bout et nous arrêter à chaque station. Si quelque chose se passe, on intervient », a expliqué le porte-parole du mouvement Damien Rieu à Metronews.

Son groupe a mis un terme à leur opération au bout de 45 minutes, vers 20h30, sans que ses membres n’aient eu à intervenir. Les identitaires entendaient surtout faire le buzz. Ces militants de l'extrême droite, pour la plupart âgés de moins de 30 ans, appartiennent à la branche jeune du groupuscule Bloc identitaire.

Ils ont déjà mené des actions similaires à Lille et à Lyon, dans le cadre de la campagne « Génération anti-racailles », lancée en mars dernier. S’apparentant aux patrouilles de milices, ces actions, très suivies par les médias, font aussi office de propagande politique.

Génération identitaire envisage de mener de nouvelles patrouilles de ce genre dans le métro parisien dans les semaines à venir, faisant naître des inquiétudes légitimes. La RATP et la police, qui n'ont pas reçu d'autorisation pour une telle action, sont invitées à ne pas laisser l'extrême droite investir les transports en commun.

Lire aussi :
Un livre pour répliquer aux mensonges de l’extrême droite (et d'autres)
Lille : l'extrême droite dans le métro pour « chasser la racaille »
Mosquée de Poitiers : vers une dissolution de Génération identitaire (Valls)
La mosquée de Poitiers envahie par l’extrême droite islamophobe
Bloc Identitaire fête ses 10 ans sans être inquiété
Quand l'islamophobie et la xénophobie s’étalent dans les rues de Paris