Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

La grogne monte contre M6 et Pékin Express en Birmanie

Rédigé par La Rédaction | Lundi 14 Avril 2014



L’émission « Pékin Express » revient sur M6 mercredi 16 avril. Pour cette 10e édition, les aventuriers sont partis à la découverte des « pays parmi les moins visités au monde, des populations reculées aux dialectes singuliers, des coutumes ancestrales », annonce la chaîne. Parmi la liste des pays visités, on trouve la Birmanie et ce choix dérange.

De nombreux internautes et téléspectateurs, principalement de confession musulmane, qui ne comprennent pas comment M6 peut faire la publicité d’une destination où une population est persécutée, ont soulevé leur indignation contre la chaîne. A l’ouest de la Birmanie, dans l’Etat d’Arakan, la minorité musulmane des Rohingyas – qui ne sont pas reconnus comme citoyens birmans – est effectivement victime d’un nettoyage ethnique.

Des ONG alertent régulièrement sur le sort réservé à cette communauté prise pour cible par des bouddhistes, mais la communauté internationale reste sourde face aux massacres. Pire encore, elle réhabilite la Birmanie.

Sensibles à la situation des Rohingyas, les téléspectateurs ont décidé de protester contre la diffusion de Pékin Express. Une pétition demandant l’annulation du programme a été mise en ligne dimanche 13 avril. « La Birmanie vit un véritable génocide et M6 vante malgré tout les mérites d'un pays qui est en guerre. M6 ne mentionne même pas qu'il y a un génocide en Birmanie. C'est une honte et nous devons réagir et c'est à vous d'en décider. Personne ne réagit à ce génocide, alors faisons bouger la France », est-il dénoncé.

La pétition a déjà été signée par plus de 4 200 personnes au lendemain de sa publication. En parallèle, la page Facebook « Contre Pékin Express en Birmanie » a été lancée. Les internautes sont incités à se plaindre auprès de la chaîne. On peut ainsi voir une vague de messages d’internautes mécontents sur les pages Facebook de M6 et de son émission, qui n’a pas encore réagi face à ce flot d'indignations.

Mise à jour mardi 15 avril : M6 a répondu sur sa page Facebook et celle de l’émission « Pékin Express » en postant le message suivant : « Concernant l'étape qui se déroule en Birmanie : Il est important pour nous d’être à votre écoute et de connaître votre opinion sur nos programmes. Pékin Express est un programme de divertissement qui n’a pas vocation à évoquer ou à cautionner le contexte géopolitique des pays traversés, quels qu’ils soient. Il permet de découvrir les cultures, les populations, les paysages et prône les valeurs d’échange et de partage entre candidats et habitants du pays. Voilà juste l’ambition de ce programme d’aventure qui n’a pour but que de faire rêver sans autre considération. » En somme, M6 diffusera l'émission sans tenir compte à aucun moment de ce qui se passe dans l'Etat d'Arakan pour la magie du spectacle télévisuel. La campagne menée sur le Web contre l'émission s'est renforcée. Plus de 19 000 signatures ont été posées sur la pétition.

Lire aussi :
Birmanie : les bouddhistes attaquent des ONG humanitaires
Birmanie : les violences contre les musulmans aggravées en 2013
Birmanie : la toute-puissance des moines devant une minorité musulmane désemparée
« Nous, les innommables », un ouvrage salutaire sur les Rohingyas
Birmanie : le dalaï lama au secours des musulmans
Vers un nouveau Rwanda en Birmanie, Hollande interpellé
La Birmanie réhabilitée sur le dos de ses musulmans persécutés
Tariq Ramadan : la fraternité, un impératif face au massacre de musulmans en Birmanie