Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

La fermeture de la mosquée de Pessac suspendue par la justice

Rédigé par Lina Farelli | Jeudi 24 Mars 2022 à 08:00

           


La fermeture de la mosquée de Pessac suspendue par la justice
Alors que le mois du Ramadan arrive, les responsables du Rassemblement des musulmans de Pessac peuvent exulter de joie. L'association gestionnaire de la mosquée Al-Farouk, qui a contesté l'arrêté préfectoral ordonnant sa fermeture, a obtenu gain de cause auprès du tribunal administratif de Bordeaux mercredi 23 mars.

La justice a suspendu « l'arreté injuste », permettant ainsi aux fidèles de « pouvoir continuer à se réunir en toute dignité » à l'approche du mois de jeûne, a fait savoir l'avocat Sefen Guez Guez, en charge du dossier.

La décision prise par la préfecture de Gironde présente « un caractère disproportionnée par rapport à l’objectif de prévention des actes de terrorisme » selon le tribunal, pour qui l'arrêté de fermeture « porte une atteinte grave et manifestement illégale à la liberté de culte ».

« Cette décision constitue un véritable revirement et permet de marquer le pas sur les fermetures injustes qui se sont succédées depuis ces dernières années », a affirmé l'avocat, estimant que le tribunal « a entendu la mobilisation massive de tous les citoyens autour de cette mosquée (...) qui doit être saluée avec force ».

Mise à jour : La préfecture de la Gironde a annoncé que « le ministère de l’Intérieur a décidé de faire appel devant le Conseil d'Etat de la décision du juge de référés de Bordeaux qui suspend la fermeture pour une durée de six mois de la mosquée Al Farouk ».

Lire aussi :
L'Etat renonce à fermer la mosquée Al Madina de Cannes accusée d'antisémitisme
Gironde : la fermeture de la mosquée de Pessac ordonnée, « une punition » avant le Ramadan