Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Monde

L'ouverture de la première mosquée officielle d’Athènes attendue pour septembre

Rédigé par Lina Farelli | Lundi 10 Juin 2019



L'ouverture de la première mosquée officielle d’Athènes attendue pour septembre
Athènes était la seule capitale européenne à ne pas disposer d'un mosquée officielle. Ce n'est désormais plus le cas. Elle devrait ouvrir ses portes aux fidèles en septembre, ont annoncé les autorités grecques vendredi 7 juin lors d'une visite du lieu de culte organisée avec des représentants musulmans, en présence du ministre de l’Éducation et des Affaires religieuses, Costas Gavroglou.

Avec un budget de 946 000 euros, le lieu de culte, sans minaret et bâti sur une surface de 500 m², pourra accueillir 300 hommes et 50 femmes.

Le conseil administratif pour la gestion du lieu de culte n’ayant pas encore été nommé, la mosquée n’accueillera pas, pour l’heure, les offices religieux. Zaki Mohammed, qui a été nommé au poste d'imam de la mosquée en avril 2019, a indiqué que les embauches prévues pour assurer le fonctionnement de la mosquée devraient avoir lieu après les élections législatives du 7 juillet.

Les musulmans d’Athènes vont devoir encore patienter quelques mois pour y prier. Quelques mois mais ils entrevoient le bout du tunnel après plusieurs décennies d'attente. Les manifestations et les réticences de l’Église orthodoxe, couplée à l'opposition de l'extrême droite, ont retardé le projet dont les travaux ont pu commencer qu’en 2017, après une mesure visant à accélérer le processus de construction, votée par le Parlement grec en 2016.

Depuis, le site a été la cible de nombreuses manifestations et d’actes de vandalisme au point que l’ensemble du chantier a été couvert de tôle pour réduire les dégâts. Des slogans antimusulmans ont été peints sur les murs, des tracts islamophobes distribués massivement et un crucifix en bois a même été accroché sur la tôle.

Cette inauguration est donc une victoire, bien que la capacité de la mosquée est loin de suffire aux 300 000 musulmans à Athènes qui continuera encore à se réunir dans des salles aménagées en lieux de culte dispersés à divers endroits de la capitale.

Lire aussi :
Erdogan exige la réouverture d'une mosquée à Athènes contre celle d'un séminaire orthodoxe
Athènes, le vertige de millénaires d’Histoire en un si petit espace