Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

GB : des uniformes avec hijab en vente dans une grande chaîne de magasins

Rédigé par La Rédaction | Lundi 18 Août 2014



Uniformes en vente sur le site de John Lewis
Uniformes en vente sur le site de John Lewis
Les magasins John Lewis, une chaîne de magasins bien connue en Grande-Bretagne, vend pour la première fois des uniformes scolaires pour musulmanes, voile (hijab) inclus. Ils seront disponibles dans les boutiques de Londres et de Liverpool.

La mise en vente de cette nouvelle collection de vêtements dans leurs magasins intervient après que l’enseigne ait remporté des contrats avec deux écoles pour fournir leurs uniformes, la Islamia Girls’ School, au nord-est de Londres, mise en place par l'artiste Cat Stevens, alias Yusuf Islam, et la Belvedere Academy, une école de filles non confessionnelle de Liverpool.

John Lewis a indiqué que la décision de vendre des hijabs était simplement une réponse à la demande. « L’école nous informe des articles qu’ils veulent vendre » comme parties intégrantes de l’uniforme de leur établissement, a précisé un porte-parole de la chaîne. Il a ajouté qu’ils fournissaient déjà « des uniformes à plus de 350 écoles à travers le pays ».

La nouvelle devrait être bien accueillie des parents souhaitant acheter des uniformes entiers à leurs filles, auparavant obligés de se fournir dans des boutiques spécialisées. Il y aurait environ 400 000 étudiants musulmans dans les écoles britanniques, d’après le Conseil musulman britannique (MCB), sur les 2,7 millions de membres de la communauté musulmane vivant Outre-manche.

Le premier magasin John Lewis a ouvert ses portes en 1864, dans la célèbre Oxford Street de Londres. L’enseigne compte actuellement 43 boutiques à travers toute la Grande-Bretagne.

Lire aussi:
Grande-Bretagne : 70 dignitaires musulmans écrivent à Cameron pour Gaza
Le fondateur de Britain First, choqué par l'invasion de mosquées, démissionne
Grande-Bretagne : Subway opte pour le tout halal, fini le porc
Grande-Bretagne : enquête dans 25 écoles soupçonnées de radicalisme
Grande-Bretagne : des prêts étudiants pour musulmans annoncés