Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Etats-Unis : un joueur de football musulman sanctionné pour avoir prié

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 1 Octobre 2014



Husain Abdullah sur son compte Instagram
Husain Abdullah sur son compte Instagram
Husain Abdullah, un joueur de football américain musulman, a écopé d’une sanction, lundi 29 septembre, pour avoir célébré le touchdown (but) qu’il venait de marquer en se prosternant.

A environ 10 minutes de la fin de la rencontre face aux New England Patriots, Husain Abdullah a intercepté une passe du célèbre quaterback Tom Brady, et a marqué un touchdown portant le score à 41-7 en faveur de son équipe. Après avoir glissé sur les genoux, le joueur des Kansas City Chiefs a posé son front sur le sol.

Il a été sanctionné pour « célébration excessive », alors que le règlement de la Ligue de football américaine (NFL) précise que « les joueurs ont interdiction de se livrer à des célébrations ou à des démonstrations excessives quand ils sont sur le terrain ».

L’affaire a suscité un tollé aux Etats-Unis. Les réseaux sociaux mais aussi les médias américains ont rapidement pointé le « deux poids deux mesures », dont Husain Abdullah était victime, alors que de nombreux joueurs chrétiens célèbrent leurs touchdowns par des hommages religieux, à l'instar de Tim Tebow, un joueur célèbre pour ses performances, mais aussi pour la piété qu’il a l’habitude d’exprimer sur le terrain, posant un genou à terre chaque fois qu’il marque un touchdown. Un geste tellement célèbre que le mot « tebowing » en a découlé.

Priée de s’exprimer sur l’affaire, la NFL a reconnu que l’arbitre n’aurait pas dû sanctionner Husain Abdullah pour s’être prosterné. Husain Abdullah est musulman ouvertement pratiquant. En 2012, il a mis sa carrière entre parenthèses pour effectuer le pèlerinage à La Mecque (hajj) avec son frère, Hamzy, lui aussi joueur de football.

Lire aussi :
Football : un joueur suspendu pour avoir répondu au racisme
Etats-Unis : inculpé de terrorisme pour avoir menacé de décapiter une femme
Etats-Unis : les Américains favorables au profilage des musulmans et des Arabes
Musulmans et Arabes : les mal-aimés des États-Unis