Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Livres

Enfin libre ! Le témoignage puissant d’Asia Bibi, accusée à tort de blasphème, contre l’injustice

Reçu à Saphirnews

Rédigé par | Vendredi 28 Février 2020 à 12:55

L'histoire d'Asia Bibi a fait le tour du monde mais elle ne l'avait, jusque là, jamais raconté par elle-même. Avec l'aide de la journaliste d'Anne-Isabelle Tollet, cette Pakistanaise de confession catholique livre aujourd'hui son témoignage dans un livre sobrement intitulé « Enfin libre ! » dans lequel elle plaide pour la révision, par les autorités pakistanaises, de la loi contre le blasphème qui lui a fait perdre injustement une bonne partie de sa vie.



L'histoire d'Asia Bibi a fait le tour du monde mais elle ne l'avait, jusque là, jamais raconté par elle-même. Avec l'aide de la journaliste d'Anne-Isabelle Tollet, elle livre son témoignage dans « Enfin libre ! ». © Editions du Rocher
L'histoire d'Asia Bibi a fait le tour du monde mais elle ne l'avait, jusque là, jamais raconté par elle-même. Avec l'aide de la journaliste d'Anne-Isabelle Tollet, elle livre son témoignage dans « Enfin libre ! ». © Editions du Rocher
« J’ai cru longtemps que j’allais mourir pour un verre d’eau. Il s’en est fallu de peu. » Cette histoire est celle d’Asia Bibi dont les accusations de « blasphème » lui ont valu de perdre près d’une décennie de sa vie en prison avant d’être définitivement acquitté par la Cour suprême pakistanaise en 2019. Son histoire, Asia Bibi le livre dans Enfin libre ! qu’elle dédie « à tous ceux accusés de blasphème, toujours emprisonnés ».

« Blasphème » : des guillemets s’imposent dans cette triste affaire (et dans bien d’autres cas à travers le monde), qui débute en 2009 avant de faire le tour du monde grâce aux inlassables efforts de la journaliste Anne-Isabelle Tollet avec qui Asia Bibi s’est liée pour la vie.


Un symbole malgré elle des dérives de la loi anti-blasphème

« Asia Bibi est devenue, bien malgré elle, le symbole des dérives de cette loi du blasphème si souvent instrumentalisée pour régler des conflits personnels, via la diffusion de fausses accusations », rappelle celle qui s’est attelée « à faire de la lutte contre l’obscurantisme religieux un sujet non clivant, ni politique ni religieux » à travers ses livres Blasphème (XO Edition, 2011, interview ici) et La mort n’est pas une solution (Editions du Rocher, 2015) dont elle a reversé des droits d’auteur à la famille.

Cette loi, instaurée sous le régime colonial britannique en 1860 avant d’être durcie en 1986, n’épargne ni les musulmans ni les minorités religieuses. Or, « personne ne devrait être considéré coupable s'il n'y a pas de preuve concrète », martèle Asia Bibi, qui demande solennellement au Pakistan de réviser la loi du blasphème. « Comment imaginer que je deviendrais, à 54 ans, le symbole mondial de la lutte contre l’extrémisme religieux alors que je ne suis qu’une petite paysanne ? », dit-elle.

Un témoignage poignant pour se représenter son quotidien

C’est ensemble que ces « sœurs de cœur » apparaissent aujourd’hui pour présenter Enfin libre !. De ce jour du 14 juin 2009 où sa vie a basculé jusqu’à son acquittement qui a suscité l’ire de groupes radicaux, Asia Bibi raconte ses neuf longues années de détention, dans le couloir de la mort, son isolement, les maltraitances subis par ses gardiens de prison… « Je vous dis tout », assure Asia Bibi. Sans haine.

Elle revient aussi sur le lourd tribut qu'ont payé sa famille ainsi que ses soutiens, rares au Pakistan, à l’image du gouverneur (musulman) du Pendjab, Salman Taseer, et du ministre des Minorités, Shahbaz Batti, tous deux lâchement assassinés en 2011. Tout au long de son récit, c’est assurément dans sa foi catholique qu’elle a su puiser la force et l’énergie de se maintenir en vie, envers et contre tout.

Une occasion de réflexion offerte aux communautés musulmanes

Depuis 2019, c’est une nouvelle vie – conclusion du livre – qui a commencé pour Asia Bibi, son mari et leurs deux enfants. Face aux menaces de mort qui pèsent sur sa vie et celle de ses proches, c’est au Canada, dans un lieu tenu secret, que cette mère de famille se reconstruit aujourd’hui, mais peut-être aussi, dans un avenir proche, en France où elle souhaite s’établir en obtenant l’asile politique. Elle est enfin libre… ou presque. Car, en plus de devoir composer avec les menaces, il est désormais impossible pour Asia Bibi de revenir dans sa terre natale où elle déclare avoir été relativement heureuse avant 2009, malgré les difficultés que subissent les minorités religieuses.

Son courage et sa force sont indéniables. Avec Enfin libre !, c’est un combat contre l'injustice et l'obscurantisme qui transparaît et auquel les lecteurs sont naturellement invités à se joindre. L’histoire d’Asia Bibi doit constituer une occasion parmi d’autres pour les autorités et les communautés musulmanes d’entamer une profonde réflexion autour du bien-fondé des lois sur le blasphème, à tout le moins dans leur application, dont les dérives, trop nombreuses, doivent faire se lever en elles l'indignation au nom même des valeurs de paix et de justice que prône l’islam.

Lire aussi :
Asia Bibi à la rencontre d’Emmanuel Macron pour obtenir l’asile politique en France
Affaire Asia Bibi : où sont passées la sagesse et la compassion dont faisait preuve le Prophète de l’islam ?
Asia Bibi, nouvelle icône de l’indépendance de la justice pakistanaise ?

Asia Bibi avec Anne-Isabelle Tollet, Enfin libre !, Editions du Rocher, janvier 2019, 208 pages, 17,90 €.


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur