Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Chine : nouvelles violences meutrières dans la région musulmane

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 27 Juin 2013



Dans la région du Xinjiang, située dans le nord-ouest de la Chine, les tensions intercommunautaires sont continuelles. Une nouvelle fois, des violences meurtrières ont été constatées dans cette région majoritairement musulmane. Des émeutes ont fait 27 morts, mercredi 26 juin.

Selon un responsable sous couvert de l'anonymat à l'agence officielle Chine nouvelle, 17 personnes auraient été tuées – neuf policiers et vigiles ainsi que huit civils – avant que la police n'ouvre le feu et tue dix personnes tenues pour responsables de l'émeute.

Vers 6 heures mercredi (minuit heure française), « des émeutiers armés de couteaux ont attaqué les postes de police et le bâtiment du gouvernement local » de la ville de Lukqun, au sud-est de la capitale régionale Urumqi. Ils auraient « poignardé des gens et mis le feu aux véhicules de police », a ajouté l'agence, citant des responsables régionaux du Parti communiste chinois (PCC). Trois personnes ont été arrêtés par la police.

Une fois encore, la version officielle chinoise qualifie ses attaques de « terroristes » et de « séparatistes » en tenant pour responsables les membres de la population ouïghour turcophone et musulmane.

« La répression incessante et la provocation expliquent les heurts », a commenté de son côté le porte-parole en exil du Congrès ouïgour mondial, Dilxat Rexit. Cette minorité musulmane subit, en effet, des discriminations incessantes en Chine. Les violences de mercredi surviennent d’ailleurs après des affrontements armés qui ont fait 21 morts à la mi-avril entre des membres de la communauté ouïgoure et des policiers.

Cette répression n’est pas nouvelle. Les plus sanglants affrontements entre Han, l’ethnie majoritaire en Chine, et Ouïghours ont fait environ au moins 200 morts en juillet 2009.

Lire aussi :
Chine : le calvaire des Ouïgours musulmans
Chine : la police détruit une mosquée et provoque des heurts
Chine : le Ramadan interdit aux Ouïgours

Lire notre dossier sur les Ouïgours :
Qui sont les Ouïgours ?
La cause des Ouïgours émeut peu la communauté internationale
Chine : les musulmans ouïgours menacés
En Chine, « il n’existe pas de solidarité automatique entre musulmans »