Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Booba vs Tariq Ramadan : la Palestine, source d'un clash mémorable

Rédigé par La Rédaction | Lundi 14 Juillet 2014



Booba a réussi à « vénère » les sympathisants de la cause palestinienne, y compris parmi ses fans. Le rappeur y est allé de son petit mot sur son compte officiel Instagram à leur propos pour les appeler à cesser d’écrire sur son mur des messages de soutien à Gaza, en proie à une violente intervention militaire israélienne.

« Ceux qui croient aider la Palestine avec des post Instagram Facebook, vous faites vraiment pitié bande d’hypocrites. Pas d’politique ici. Si vous voulez aider allez sur le terrain bande de truffes ou sinon fermez la à jamais !!! », fait-il savoir

La réaction la moins attendue nous vient de Tariq Ramadan qui, après avoir pris connaissance du message de l'artiste, s'est saisi du clavier, dimanche 13 juillet, pour critiquer le rappeur.

« Grand courageux, en effet, Booba. Mais qui donc est hypocrite? Ces fans ou lui-même qui affirme ne pas faire de politique en prenant la décision, très politique, non seulement de se taire sur ce massacre mais d'interdire que l'on soutienne les Palestiniens opprimés? Hypocrite, en effet, et honteux », écrit l’islamologue.

La réponse risible de Booba

Booba n’a pas tardé à riposter le jour même, toujours sur Instagram, pour clasher Tariq Ramadan… le plus maladroitement du monde. Dans un message (reproduit fidèlement plus bas) qui ne manque pas de fautes d’orthographe et d’insultes, il déclare n’être « ni pro-israélien ni pro-palestinien » et estime que « pour arrêter une guerre, il faut la faire ». « Si j'affrète un avion demain pour la Palestine, combien monteront ? Je pense que le pilote sera le seul passager ». Au demeurant, pas sûr que le rappeur lui-même fasse partie des passagers...

« D'une : wesh Tarik t'as un C.A.P secrétariat ou quoi? Tu déformes tout morray la médisance c'est pêché! De deux : ni pro Israélien ni pro Paléstinien ni pro zobi. On ne cautionne aucun massacre de femmes et d'enfants et cela quel qu'il soit De trois : supportez qui vous voulez mais la plupart de ceux qui postent leur soutien à la Palestine sont Africains mais on n'les entend pas quand ça se passe quotidiennement sur leur propre continent. Ca post un "free gaza" et ça se croit militant. Dans ces moments là la révolution se fait par le sang. On arrête pas les chars avec la 3G. Alors bombarder internet avec des "sale juif" et des "free gaza" me fait bien sourire. Soutenez tout c'que vous voulez mais faites le pour de vrai. Aucun de vos likes ne vient de Gaza. De quatre : on a demandé à personne de ne pas soutenir la Palestine mais le faire sur ma page n'aidera malheureusement personne si ce n'est la fausse bonne conscience. De nos jours tout le monde est bien naïf et abrutit par son téléphone. Il fut un temps où les révolutions se faisaient dans la rue et pas caché derrière son ordi. Et moi quand je clash sur le net je fini sur le terrain commes certaines vidéos le prouve. Je n'me cache pas et suis très facile à trouver à travers mes multiples représentations (...). De six : pour arrêter une guerre il faut la faire. Si j'affrête un avion demain pour la palestine combien monteront? Je pense que le pilote sera le seul passager. Soyons réalistes. De sept : beaucoup d'injustices et de massacres dans ce monde face aux quels nous sommes impuissants. Ceux qui veulent vraiment soutenir une cause faites le éfficacement et là où c'est nécessaire. Et pendant ce temps là ça joue la finale de la coupe du monde au Brézil! ls n'ont pas l'air très conçernés dis donc !!! »

Le message du rappeur n'a pas tardé à se retourner contre lui-même : les insultes ont fusé après sa parution. On aurait pu imaginer que l’échange en resterait là tant la réponse est risible mais c’est sans compter l’opiniâtreté de Tariq Ramadan qui a répondu dans un message au titre fort « Booba, la honte confirmée » (plus bas) et pointe du doigt sa « belle neutralité » qui n’est qu’hypocrisie à ses yeux.






Loading










Votre agenda