Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Athlétisme : Myriam Soumaré prend sa retraite

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 25 Février 2016



La sprinteuse française Myriam Soumaré a décidé de raccrocher les pointes.
La sprinteuse française Myriam Soumaré a décidé de raccrocher les pointes.
Son sourire permanent et ses performances en avaient fait un des personnages les plus sympathiques de l’athlétisme français. Myriam Soumaré a choisi de se retirer des pistes après une année sabbatique.

La championne d’Europe 2010 du 200 mètres ne participera donc pas aux Jeux olympiques de Rio en 2016. Elle laisse ainsi orpheline l’équipe de France de 4 x 100 mètres féminin qui espérait bien obtenir une médaille.

« Je n’ai pas vraiment repris l’entraînement et je préfère être honnête plutôt que de dire que je m’entraîne alors que je ne fous pas une cacahuète. Mais je ne sais pas si c’est une parenthèse ou si j’ai raccroché les pointes », explique-t-elle dans L'Équipe mercredi 24 février.

Outre ses performances et son sourire, Myriam Soumaré s’était fait remarquer pour son port de foulard qu’elle retirait une fois sur la piste. En 2010, elle s’était attiré les foudres des médias marqués à droite lorsqu’elle fut reçue à l’Élysée en compagnie de ses compatriotes médaillés européens.

Dans une interview accordée à L’Équipe Magazine, la jeune fille d’origine mauritanienne s’était exprimée sur la question du voile : « Le foulard, pour certains, je le porte trop, et pour d’autre pas assez. Je le portais avant même de faire de l’athlétisme. Ma grande sœur ne le porte pas et c’est son choix. Quant à ceux qui me reprochent de courir en brassière et jambes nues, je leur dis que ce n’est pas leur problème. Il n’y a personne entre le croyant et Dieu. »

À 29 ans et aujourd’hui maman d’un petit garçon de 8 mois, Myriam Soumaré va se consacrer de nouveau à son métier : assistante puéricultrice.

Lire aussi :
Ibtihaj Muhammad, la première Américaine en hijab à disputer les JO
JO : athlètes et voilées
Mondiaux d'athlétisme : Tamgho en or
Jeux Olympiques : les athlètes musulmanes sur le devant de la scène




Loading