Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 







Sur le vif

Après Chevènement, une personnalité musulmane à la tête de la Fondation de l'islam de France

Rédigé par | Lundi 10 Décembre 2018



Après Chevènement, une personnalité musulmane à la tête de la Fondation de l'islam de France
Deux ans après sa création, la Fondation de l'islam de France (FIF) est sur le point de voir sa présidence changer. Jean-Pierre Chevènement, nommé à la tête de cette instance en 2016, devrait prochainement céder sa place à une personnalité de confession musulmane, a annoncé dimanche 9 décembre le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, à l'occasion du congrès des musulmans de France organisé par le Conseil français du culte musulman (CFCM) à l'Institut du monde arabe.

Lire aussi : Ce que proclame la résolution finale du congrès des musulmans de France

La présidence de la FIF confiée à une personnalité non-musulmane : ce fut l'une des principales critiques qui a émaillé le lancement de la structure, y compris de la part de représentants de grandes fédérations musulmanes.

Alors qui pour le succéder ? « Après deux ans, la fondation va bientôt connaître une nouvelle étape avec, sans doute, une nouvelle équipe dirigeante. Il me paraîtrait logique que (cette équipe) soit profondément ancrée dans l'islam de France avec à sa tête une figure qui incarne pleinement la dimension culturelle, voire intellectuelle de l'islam de France », a affirmé le ministre chargé des Cultes, sans pour autant citer de noms.

Cette déclaration vient à l’heure où la fondation laïque a annoncé, en ce mois de décembre, le lancement de son campus numérique « Lumières d’islam » visant à « éclairer les Français sur l’islam ». Pour Christophe Castaner, ce campus « remplit un vide qui ne pouvait que préoccuper, celui de l’existence, sur Internet, d’une source de référence, à même d’offrir une réponse à la variété des interrogations que chacun, musulman comme non-musulman, peut avoir sur l’islam ».

Lire aussi :
Jean-Pierre Chevènement : « Je veux faire émerger des élites républicaines musulmanes »
La Fondation de l’islam de France, ce sera sans la Grande Mosquée de Paris
Un partenariat signé entre les scouts musulmans et la Fondation de l’islam de France
Ce qu’il faut savoir sur la Fondation pour l’islam de France


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur