Connectez-vous S'inscrire






Grâce à nos différences

Voici dix bonnes raisons de faire la grève pour le climat

Rédigé par | Mercredi 13 Mars 2019



Voici dix bonnes raisons de faire la grève pour le climat
J'ai deux minutes pour vous convaincre de faire la grève pour le climat ce vendredi 15 mars et, tant qu'à bien faire, de participer à la Marche du siècle samedi 16 mars. Alors, pour aller droit au but, et pour vous montrer que vous n’avez pas le choix, je vais vous donner dix bonnes raisons de ne plus vous poser la question, et de déposer dès aujourd’hui votre préavis de grève pour vendredi.

1. Les actions citoyennes et individuelles en faveur de l'écologie sont toujours de plus en plus nombreuses, les entreprises privées doivent prendre leur part en participant à ce nouvel élan !

2. La sidération collective est telle qu’on oublie l’ordre des priorités, alors faisons confiance aux experts scientifiques qui connaissent les priorités : faisons grève !

3. L’appel mondial à la grève émane de jeunes lycéens et étudiants tétanisés par l’absence de futur possible pour tous sur cette planète dans l’état actuel des choses. Écoutons les jeunes générations qui vont connaître ces bouleversements.

4. Le changement climatique a déjà commencé, les catastrophes augmentent chaque année. L’urgence, ce n’est pas demain, c’est aujourd’hui.

5. La pétition « L’affaire du siècle » contre l’État français pour inaction climatique est la plus grande mobilisation en ligne de l’histoire de France. Est-ce que nous voulons en faire partie ?

6. Si l’État n’engage pas de mesures drastiques, c’est parce qu’il n’a pas peur de la masse des citoyens conscients que nous allons vers un suicide collectif. Alors faisons-le lui savoir !

7. Souvent, nous n’avons pas le temps d’y voir clair sur les gestes éco-citoyens, alors au moins soyons nombreux à marcher vendredi comme samedi.

8. Pourquoi travailler ou étudier au service d’un futur qui n’a, pour l’instant, pas les moyens d’exister ? Protégeons la planète et, ensuite, nos activités !

9. Si vous êtes d’accord avec la cause écologiste, sachez qu’il y aura beaucoup de grévistes vendredi, ne les laissez pas seuls !

10. Si tu es encore vivant dans 20 ans, ne prends pas le risque de dire à tes enfants « Je n’y étais pas ». Imagine-toi à Berlin en 1989, à la chute du mur, raconter à ta descendance que tu as eu la flemme de descendre de chez toi...

Voilà, maintenant, si vous ne tenez pas à votre vie, mais que vous tenez au moins à celles de vos enfants, vous n’irez pas travailler ce vendredi !

Quoi, j’ai un ton culpabilisateur ? Oui ! Et il ne gênera que celles et ceux qui ont des raisons de se sentir coupables !

Lire aussi :
Ecologie : le Greenpeace Film Festival lance sa deuxième édition, 15 films à découvrir
Contre la négligence face au défi climatique, un appel au jihad écologique
Nicolas Hulot : « Chacun doit se manifester positivement pour changer le monde »


Samuel Grzybowski
Samuel Grzybowski est entrepreneur social et militant associatif. Il est fondateur de Coexister... En savoir plus sur cet auteur