Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Une instruction ouverte en Suisse pour viol contre Tariq Ramadan

Rédigé par Lina Farelli | Lundi 17 Septembre 2018



Une instruction ouverte en Suisse pour viol contre Tariq Ramadan
Du nouveau dans le volet suisse de l'affaire Tariq Ramadan, détenu en France depuis sept mois après sa mise en examen pour viol qu’il conteste fermement. Le tribunal de Genève a ouvert, dimanche 16 septembre, une instruction - l’équivalent d’une mise en examen en France - contre l'islamologue aujourd’hui âgé de 56 ans.

Après la plainte déposée en avril 2018 par une de ses victimes présumées en Suisse, le tribunal genevois a retenu les faits de viol et de contrainte sexuelle. Elle a toutefois rejeté les faits de la séquestration. Pour son avocat Me Romain Jordan, « cette décision marque un avancement majeur de la procédure suisse, et démontre le sérieux des accusations portées » par la plaignante.

Les faits remonteraient au 28 octobre 2008 et se seraient passés dans un hôtel à Genève alors que Tariq Ramadan participait à une conférence non ouverte au public.

Cette information surgit alors qu'une confrontation aura lieu mardi 18 septembre entre Tariq Ramadan et la seconde plaignante, « Christelle » ; une confrontation qui aurait dû avoir lui le 18 juillet dernier mais qui a dû être repoussée à la demande de la plaignante.

Sa famille, par la voix de sa fille Maryam Ramadan, clame depuis des mois que l'islamologue, atteint d'une sclérose en plaques, est « un prisonnier politique » et dénonce les conditions de son incarcération à la source de la détérioration de son état de santé.

Lire aussi :
Affaire Tariq Ramadan : Henda Ayari face à ses propres contradictions
Tariq Ramadan face aux juges : le point sur l'affaire
RAMF 2018 : l’affaire Tariq Ramadan plane sur Le Bourget, Amar Lasfar s’exprime
Pour les juges, Tariq Ramadan est en prison pour prévenir tout risque... de viol
La famille de Tariq Ramadan dénonce des conditions carcérales « inadmissibles » de l'islamologue

Et aussi :
Affaire Tariq Ramadan : de la nécessité de faire preuve de prudence et de retenue
Affaire Tariq Ramadan : en appeler à la justice en portant haut le combat contre les violences sexuelles