Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Une candidate FN prête à faire sauter des mosquées

Rédigé par La Rédaction | Lundi 24 Mars 2014



La xénophobie et le racisme s’expriment plus facilement sur Facebook. Laurence Truchot, qui fait partie de la liste Front national de Puget-Théniers (Alpes-Maritimes) aux municipales de 2014, s’est carrément lâchée sur le réseau social.

Celle qui se présente comme une « chrétienne », « FN depuis toute petite, mais encartée depuis un an » a laissé plusieurs commentaires sur le mur d’un certain « Sebiscotte Seb » qui s’est vanté, photo à l'appui, d’avoir envoyé à la mosquée d’Istres (Bouches-du-Rhône) une tranche de jambon « nue entre deux feuilles blanches » et « sans le plastique ».

La réponse de Laurence Truchot, dont la liste a fait 12,3 % à Puget-Théniers aux municipales ce 23 mars, est sans équivoque : « Je conseille à tous mes ami(e)s patriotes d’en faire autant. Moi je vais le faire !! Bravo Seb, belle initiative. » Avant d’ajouter que « si des personnes savent fabriquer des bombes, qu’ils me contactent pour les mettre avec moi. On va les faire sauter ces saletés de mosquées ».

Une candidate FN prête à faire sauter des mosquées
Au Lab d’Europe 1 qui rapporte l’information, lundi 24 mars, Laurence Truchot a dénoncé « un montage qui remonte à deux ans ». « Je suis FN et je le revendique mais je n’ai jamais écrit ça. Mon compte a été piraté par un antifa. C’est un hacker. Ils sont forts (…) Il avait mis un contrat sur ma tête », a-t-elle fait savoir, déclarant que la gendarmerie aurait refusé de prendre sa plainte.

Plutôt que d’assumer - chose bien difficile - des propos haineux passibles d’une condamnation, les auteurs de propos racistes sur les réseaux sociaux sont désormais très nombreux à invoquer l’excuse du « piratage informatique » pour se laver les mains de toute accusation. Accuser un ennemi idéologique est sensé mieux faire passer la pilule, comme ici les groupes antifascistes. Devant la banalisation inquiétante de l'islamophobie en France, Laurence Truchot, pour qui Jean-Marie Le Pen est un modèle, ne convainc vraiment pas.

Lire aussi :
Municipales 2014 : l’abstention en force dans une France remuée par l'extrême droite
Projet d’attentat contre une mosquée : un non lieu confirmé
Rassemblement à la mosquée d'Istres : le gouvernement absent
La mosquée d'Istres et une boucherie halal du nord de Marseille mitraillées