Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Un colloque de soutien pour Gaza interdit à Lyon

Rédigé par La Rédaction | Mardi 15 Février 2011



A l’initiative de la Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie et le collectif Résistance Palestine, une conférence de soutien pour la bande de Gaza, deux ans après l’opération meurtrière israélienne « Plomb durci », devait se tenir samedi 12 février à Lyon en présence notamment de Georges Galloway, ancien député travailliste du Royaume-Uni.

Finalement, le maire socialiste de la ville Gérard Collomb a décidé d’interdire l’évènement et la salle dans laquelle le débat devait se tenir. En lieu et place, ont été dépêchés des dizaines de CRS, qui, selon des témoins, ont agressé et matraqué des manifestants.

« La liberté d’expression est la règle, et nous la revendiquons dans le cadre du débat démocratique, au service de la cause palestinienne. La mairie n’a aucun droit pour interdire une réunion, car c’est de la censure. Nous avions pris l’engagement d’assurer le service d’ordre et la bonne tenue des interventions. Nous sommes prêts à assumer toutes nos responsabilités, mais ne pouvons accepter cette censure néocolonialiste », ont indiqué les organisateurs par communiqué.

« Aucun document officiel ne nous est parvenu pour ce changement arbitraire de dernière minute : le Régisseur de la salle a reçu l’ordre de la Mairie le matin même de la conférence et il nous a affirmé n’avoir jamais vu cela durant sa vie professionnelle », ont-ils ajouté, précisant vouloir porter plainte contre le maire.

Cette annulation en dernière minute rappelle la récente interdiction du colloque à l’Ecole Normal Supérieure (ENS) avec Stéphane Hessel le 20 janvier dernier.


Lire aussi :
Le CRIF inquiet face aux révolutions du monde arabe
Stéphane Hessel ovationné, à la place des Grands Hommes
Boycott contre Israël : le CRIF fait annuler une conférence avec Stéphane Hessel à l'ENS
« Indignez-vous ! », nous lance Stéphane Hessel
Boycott : deux militants pro-palestiniens relaxés
La campagne de boycott d'Israël secouée par des procès en série
Haneen Zoabi, députée à la Knesset : « Il faut continuer à faire pression sur l'Etat d'Israël »





Loading