Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 

 


Sur le vif

Tunisie : Moncef Marzouki condamné pour ses critiques à l'encontre de Kaïs Saïed

Rédigé par Lina Farelli | Jeudi 23 Décembre 2021 à 19:50

           


Tunisie : Moncef Marzouki condamné pour ses critiques à l'encontre de Kaïs Saïed
Près de deux mois après l’émission d’un mandat d’arrêt international à l’encontre de Moncef Marzouki, l’ancien président de la République tunisienne a été condamné par contumace mercredi 22 décembre à quatre ans de prison.

Depuis le coup de force de Kaïs Saied, en juillet, celui qui a dirigé le pays de 2011 à 2014, qui avait voté en faveur de l’actuel président élu en 2019, ne cesse de dénoncer depuis des mois un régime « putschiste » et de poindre le risque d’un retour à la dictature.

En outre, ce militant des droits de l'Homme, qui s’était déclaré fier d’avoir contribué au report du sommet international de la francophonie, initialement prévu en novembre 2021, appelle les gouvernements à cesser leurs relations avec la Tunisie, lui valant alors les foudres des autorités tunisiennes qui l’accuse d’« atteinte à la sureté de l’Etat ».

Moncef Marzouki, qui réside actuellement en France, a naturellement dénoncé cette lourde condamnation qu'il qualifie de « politique ». De leur côté, des personnalités et des députés du Parlement dont les travaux sont gelés depuis juillet, ont fait savoir, jeudi 23 décembre, leur participation à une grève de la faim, pour exiger le retour à un régime démocratique en Tunisie.

Lire aussi :
Tunisie : un mandat d'arrêt international lancé contre Moncef Marzouki
Tunisie : le président Kaïs Saïed renverse le jeu politique en pleine crise sanitaire