Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Tunisie : Moncef Marzouki condamné pour ses critiques à l'encontre de Kaïs Saïed

Rédigé par Lina Farelli | Jeudi 23 Décembre 2021 à 19:50

           


Tunisie : Moncef Marzouki condamné pour ses critiques à l'encontre de Kaïs Saïed
Près de deux mois après l’émission d’un mandat d’arrêt international à l’encontre de Moncef Marzouki, l’ancien président de la République tunisienne a été condamné par contumace mercredi 22 décembre à quatre ans de prison.

Depuis le coup de force de Kaïs Saied, en juillet, celui qui a dirigé le pays de 2011 à 2014, qui avait voté en faveur de l’actuel président élu en 2019, ne cesse de dénoncer depuis des mois un régime « putschiste » et de poindre le risque d’un retour à la dictature.

En outre, ce militant des droits de l'Homme, qui s’était déclaré fier d’avoir contribué au report du sommet international de la francophonie, initialement prévu en novembre 2021, appelle les gouvernements à cesser leurs relations avec la Tunisie, lui valant alors les foudres des autorités tunisiennes qui l’accuse d’« atteinte à la sureté de l’Etat ».

Moncef Marzouki, qui réside actuellement en France, a naturellement dénoncé cette lourde condamnation qu'il qualifie de « politique ». De leur côté, des personnalités et des députés du Parlement dont les travaux sont gelés depuis juillet, ont fait savoir, jeudi 23 décembre, leur participation à une grève de la faim, pour exiger le retour à un régime démocratique en Tunisie.

Lire aussi :
Tunisie : un mandat d'arrêt international lancé contre Moncef Marzouki
Tunisie : le président Kaïs Saïed renverse le jeu politique en pleine crise sanitaire




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Rond LEDARON le 26/12/2021 08:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'Autocrate Kaïs Saïed est parti ,il y'a peu en Egypte pour y rencontrer "l'empereur" Sissi ,sans doute pour prendre de "bons" conseils.Ceci peut expliquer cela.

2.Posté par francois.carmignola@gmx.com le 28/12/2021 21:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ledaron Il me semble que la lutte tunisienne contre les partis islamistes liés aux frères musulmans n'est pas appréciée partout à sa juste valeur...

3.Posté par Rond LEDARON le 29/12/2021 20:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@françois,
Si ce ne sont les "frères",se sont les "salafistes" ou bien alors les "wahhabites ",le tout saupoudré "d'islamistes" et "d'intégristes" ,ou comment la novlang caractérise tes com politiquement correct.
(Bis repetita)

4.Posté par francois.carmignola@gmx.com le 01/01/2022 16:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au départ, il y avait l'islam de papa, tranquille et installé. Il y avait bien sur l'islam wahhabite, consommant les revenus des revenus du pétrole dans une orgie alcoolique et sexuelle perpétuelle et abrutissante, mais cela ne comptait pas.
Exploité par son client US, celui-ci finança (avec le pape) la ruine du mécréant communiste puis se piqua de la seule vraie réforme produite par les intellectuels arabes: le "salafisme" ou idée voilà-t-il pas qu'elle est belle de retour aux sources historiques de la vraie foi pour restaurer la puissance califale.
Frèrisme et autres doctrines variées, toutes s'en inspirèrent pour donner le joyeux mélange invasif appelé "islamisme" dont tout le monde se plaint peu ou prou et qui le grand responsables des désordres actuels.

Une seule exception, Ali Abderraziq, seul théologien et penseur politique du monde musulman à déclarer l'autonomie nécessaire du religieux par rapport au politique. Gloire à lui ! Ses idées triompheront un jour !

5.Posté par Rond LEDARON le 10/01/2022 17:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@françois,
Converti toi à l'Islam pour nous montrer le chemin :)