Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

The Voice : Mennel s'exprime face aux virulentes critiques à son encontre

Rédigé par | Lundi 5 Février 2018



The Voice : Mennel s'exprime face aux virulentes critiques à son encontre
Depuis le passage remarqué de Mennel Ibtissem à l’émission The Voice samedi 3 février, de nombreux messages de soutien ont d’abord inondé les réseaux sociaux. Mais dès le lendemain, ce sont d’autres messages, négatifs cette fois, qui se sont multipliés.

Outre les messages racistes, nombreux sont ceux qui accusent lamentablement la jeune femme d’avoir chanté pour la Palestine ou encore d’être membre de l’association féministe Lallab pour qui elle a chanté lors de leur premier anniversaire, telles des crimes.

Elle est aussi accusée, sur la base de captures d’écrans d’anciens tweets ou statuts sur Facebook, d’avoir relayé « des propos complotistes » après l’attentat de Nice en 2016 ou d’être « fan de Tariq Ramadan » après avoir partagé un post à l'occasion de la sortie d'un livre en 2016, donc bien avant l'affaire qui secoue l'islamologue.

Face au déferlement de messages haineux la chanteuse a tenu, lundi 5 février, à délivrer un message public dans l'espoir de faire taire la polémique. « Depuis hier, je lis beaucoup de choses qui sont sorties de leur contexte. On me prête des intentions qui ne sont pas les miennes et qui ne reflètent aucunement ma pensée », fait-elle savoir.

« Je suis née à Besançon, j’aime la France, j’aime mon pays. Je condamne bien évidement avec la plus grande fermeté le terrorisme. C’était la raison de ma colère. Comment imaginer défendre l’indéfendable ! », assure la jeune femme, qui assure prôner grâce à sa voix « un message d'amour, de paix et de tolérance ».

« La preuve en est mon choix de chanter Hallelujah de Léonard Cohen. Cette chanson illustre parfaitement le message que je souhaite faire passer en tant qu’artiste », conclut-elle. Un choix qui s’est avéré concluant, les quatre coachs de The Voice l’ayant tous voulu l’avoir dans leur équipe. Avec The Voice, « seule la voix compte » et non les opinions. Tant qu’elles ne sont pas racistes.

Mise à jour mercredi 7 février : Dans un nouveau message posté sur les réseaux sociaux après une réunion de crise organisée avec les producteurs de The Voice mardi 6 février, Mennel Ibtissem indique regretter « profondément » ses messages postés au lendemain de l'attentat de Nice, expliquant qu'ils étaient « l’expression d’une peur que je partageais seulement, à cette époque, avec mes amis sur ce réseau ».

« Le soir des attentats de Nice, j’avais de la famille sur la promenade des anglais et j’étais choquée, bouleversée, et ne comprenais pas pourquoi cet attentat n’avait pas pu être empêché par les autorités », indique-t-elle, ajoutant que, « deux ans après, j’ai muri et je mesure le manque de réflexion de ces messages. Je comprends que ces messages choquent et je m’en excuse ».

Lire aussi :
The Voice : Mennel émerveille le jury avec une reprise de Hallelujah en arabe (vidéo)
Amena Khan contrainte de se retirer de la campagne L’Oréal pour des tweets ant
i-Israël


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur