Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 

Société

« Réveillons-nous » : le vibrant appel d’Omar Sy contre les violences policières en France

Rédigé par Lina Farelli | Jeudi 4 Juin 2020 à 18:50

           

Contre les violences policières en France, « unissons-nous ». C'est le retentissant appel lancé jeudi 4 juin par Omar Sy, l'une des personnalités préférées des Français, qui plaide pour « une police digne de notre démocratie, une police qui protège sa population, sans distinction de couleur de peau ou de provenance sociale ».



« Réveillons-nous » : le vibrant appel d’Omar Sy contre les violences policières en France
Deux jours après la manifestation historique contre les violences policières à Paris, Omar Sy a lancé, jeudi 4 juin, une pétition sous forme d'un appel relayé par L’Obs, avec un mot d’ordre : « Réveillons-nous. »

« J’ai marché pour George Floyd aux Etats-Unis. Le nom de George Floyd en charriait bien d’autres en écho dans ma tête. Celui d’Adama Traoré, en France », écrit le comédien, installé en Californie où il a pris part à des manifestations contre le racisme et les bavures policières..

« La mort d’Adama Traoré est aussi injuste et indigne que celle de George Floyd. Je me réjouis qu’on en prenne conscience aujourd’hui », poursuit celui qui n’a eu de cesse de soutenir, depuis quatre ans, la famille Traoré, qui « a fait preuve d’une détermination sans relâche, quotidienne, qui n’a d’égale que sa peine infinie » et qui « a résisté dans une trop grande solitude, face à l’injustice, face à l’inertie de l’institution judiciaire, face à l’indifférence des pouvoirs publics ».

« Mais combien d’autres familles, moins nombreuses, moins épaulées, se sont écroulées sous les coups d’une justice sourde à leurs demandes, bafouant les droits qu’elle est censée représenter ? », interroge-t-il. « La mort d’un homme dans le cadre d’un usage disproportionné et abusif de la force doit être réprimée. »

Un plaidoyer pour « une police digne de notre démocratie »

Comme George Floyd et Adama Traoré, « je suis noir, je leur ressemble. Est-ce qu’il peut m’arriver la même chose qu’à eux demain ? Est-ce que cela risque d’arriver demain à mes enfants ? A vos enfants ? Cette peur sans nom, cette peur injustifiée qui enfle dans nos vies, doit disparaître », affirme-t-il, faisant écho aux propos de la chanteuse Camélia Jordana qui déclarait, voici quelques jours, qu'« il y a des milliers de personnes qui ne se sentent pas en sécurité face à un flic ».

La peur « réelle », « celle de mourir entre les mains des forces de l’ordre », « existe depuis trop d’années, et cette peur se transmet de génération en génération. (...) Il faut que nos dirigeants entendent, comprennent, agissent pour changer ce cours des choses. C’est une maladie qui ronge notre pays, et cela n’augure rien de bon pour nos avenirs ».

« Ayons le courage de dénoncer les violences policières qui sont commises en France. Engageons-nous à y remédier. Ne soyons plus spectateurs d’un système violent, qui enterre les mémoires de ces morts dans l’oubli, qui jette systématiquement leurs noms dans la fosse aux non-lieux », lance Omar Sy, plaidant pour « une police digne de notre démocratie, une police qui protège sa population, sans distinction de couleur de peau ou de provenance sociale, la même pour tous, qu’on habite dans les centres-villes ou dans les quartiers populaires ».

L'appel au changement contre l'« ordre établi »

S’il lui apparaît « évident que la majorité des policiers ne cautionnent pas ces actes violents », Omar Sy les invite « à sortir du silence ». « Nous devons profiter de cet élan suscité par l’affaire Floyd pour refuser ce grossier clivage, qui consiste à trier, parmi nous, les méchants et les gentils. Il n’y a qu’un seul et même camp, celui de la justice. »

« J’appelle au changement, à la remise en cause d’un système qui ne peut prétendre à la justice sans mettre fin à l’impunité organisée qui sévit depuis des décennies. Cet ordre établi n’est plus tenable. Unissons-nous », conclut-il. En quelques heures, plus de 5 000 personnes ont signé la pétition hébergée sur la plateforme Change.

Mise à jour : En date du lundi 8 juin, plus de 167 000 personnes ont signé la pétition portée par Omar Sy.

Lire aussi :
#JusticePourAdama : de Paris à Marseille, une forte mobilisation contre les violences policières en France au rendez-vous
En mémoire de George Floyd et d'Adama Traoré, le soutien remarqué d’Omar Sy depuis Los Angeles
État d’urgence sanitaire : les quartiers populaires sous pression policière