Connectez-vous S'inscrire
Rss
YouTube
Instagram
Google+
Twitter
Facebook
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité







Sur le vif

Logement : Duflot se met à dos l’Eglise catholique

Rédigé par La Rédaction | Mardi 4 Décembre 2012



Cécile Duflot chercherait-elle à provoquer l’Eglise catholique ? En tout cas, la ministre de l'Egalité des territoires et du Logement a réussi à s’en attirer les foudres après avoir demandé à l’archevêché de Paris de mettre ses biens à disposition pour accueillir les sans-abri, suggérant aux yeux des catholiques que l'Eglise n'en faisait pas assez pour les SDF.

« Il semble que l'archevêché de Paris possède des bâtiments quasi-vides », a-t-elle lancé lundi 3 décembre, allant même jusqu'à menacer de réquisitionner ces biens. Selon elle, un « choc de solidarité » est nécessaire pour faire face à la pénurie de logements d’urgence à l’approche de l’hiver.

« Toutes les personnes morales - les banques, les assurances, l'Eglise - qui sont en situation de posséder des bâtiments qui sont inoccupés, sont concernés par l'appel qui est le mien de mettre à disposition des lieux qui permettront de loger des familles », a-t-elle précisé.

« L'Eglise n'a pas attendu 2012 et les appels de Mme Duflot pour s'occuper des pauvres, elle le fait depuis 2 000 ans », a rétorqué Charles Gazeau, délégué épiscopal aux solidarités rappelant que durant l'opération Hiver solidaire, les paroisses parisiennes accueillent 120 personnes pendant l'hiver. Sans parler de l’action du Secours catholique. Autant dire que la demande de la ministre agace.

Elle « doit faire une méprise lorsqu'elle parle de bâtiments vides : elle fait sûrement référence aux propriétés de certaines congrégations, qui ne sont pas sous l'autorité du diocèse du Paris, mais qui dépendent directement du Vatican », a également indiqué la direction générale des affaires économiques (DGAE) de l'archevêché de Paris.

Certains y voient derrière cet appel une riposte aux positions de l’Église sur le mariage homosexuel. La ministre ne supporterait pas l’opposition de l’Eglise catholique au projet de loi, estiment-ils. « Est-ce parce que l’Église catholique est contre le mariage gay qu’on va la décrédibiliser sur la solidarité qu’elle effectue pourtant de façon remarquable ? », s’est ainsi demandée Christine Boutin, l’ex-ministre du Logement du gouvernement Fillon.

La présidente du Parti chrétien-démocrate, fervente catholique, s'est également inquiétée d'une « catholiphobie », tout comme Tugdual Derville, le délégué général de l’association Alliance Vita - créée par Mme Boutin - qui dénonce une « agressivité croissante d’une partie de la majorité vis-à-vis des religions, et particulièrement de l’Église catholique ».

L’Eglise avait déjà dénoncé cette attitude après l’audition des responsables religieux à l’Assemblée nationale, jeudi 29 novembre, à l’occasion de l’examen du projet de loi sur l’ouverture du mariage et de l’adoption aux personnes de même sexe. La dernière sortie médiatique de Duflot ne risque pas d’apaiser les relations.

Lire aussi :
100 000 personnes dans les rues contre le mariage gay
Mariage homosexuel : plus de 1500 élus taclent Hollande
Le mariage homosexuel arrive en France
Le projet de loi du mariage homosexuel adopté en Conseil des ministres





Loading