Connectez-vous S'inscrire






Politique

Les législatives 2017 sous le sceau d’une abstention historique

Rédigé par Saphirnews | Dimanche 11 Juin 2017



Les législatives 2017 sous le sceau d’une abstention historique
Au terme du premier tour des élections législatives dimanche 11 juin, l'abstention finale devrait atteindre 51%, ce qui en fait le taux le plus élevé pour ce scrutin de toute l'histoire de la 5e République. A titre d'exemple, il s'affichait à 43 % au premier tour en 2012.

Le ministère de l’Intérieur faisait part d’un taux de participation qui atteignait à 17 h seulement 40,75 %. Le taux d'abstention n'a cependant pas lésé La République en Marche et son allié du Modem. Selon les premières estimations, le parti d'Emmanuel Macron est en marche vers une majorité absolue à l'Assemblée nationale, en obtenant 32 % des suffrages (plus de 400 sièges).

Cette élection est aussi synonyme de l'affaissement des partis traditionnels. Les Républicains allié à l'UDI sont crédités de 20,5% des suffrages (entre 80 et 125 députés). C'est davantage la débandade pour le Parti socialiste qui ne devrait afficher que 9 % des voix (20 à 35 députés).

Le Front national obtient 14 % des voix tandis que La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon ne devrait être créditée que de 11% des suffrages, loin du résultat historique obtenu au premier tour de la présidentielle en mai.

Lire aussi :
Des listes musulmanes à l'assaut des législatives sous le feu des critiques
La fausse « société civile » d’Emmanuel Macron : un alibi pour une domination de classe
Macron président : les raisons d’une victoire en trompe-l’œil
Macron - Philippe : le gouvernement nommé, qui sont les ministres ?
Présidentielle 2017 : Macron en marche pour l’Elysée, Le Pen out
Législatives : la France, mauvais élève de la parité politique, la Tunisie en exemple dans le monde arabe




Loading