Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Sur le vif

Le terroriste de Christchurch a bien fait des dons à Génération identitaire

Rédigé par Benjamin Andria | Vendredi 5 Avril 2019



Le terroriste de Christchurch a bien fait des dons à Génération identitaire
Après la découverte de liens entre un mouvement d’extrême droite autrichien et le terroriste de Christchurch, de nouveaux liens ont été découverts avec le groupuscule raciste et xénophobe Génération identitaire.

Après les révélations du quotidien autrichien Der Standard, le mouvement a fini par confirmer, jeudi 4 avril, avoir reçu deux dons de Brenton Tarrant pour un montant total de 1 000 euros en septembre 2017.

« Nous avons eu ces informations tard hier soir et nous les avons transmises ce matin à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) », a indiqué à l'AFP un des porte-parole de Génération identitaire, Romain Espino, indiquant qu’il ne « partageait rien » avec le terroriste australien et que son mouvement n’a eu aucun contact avec lui.

Selon lui, « ses intentions étaient orientées sur la violence alors que les nôtres sont axées sur l'action politique, dans les règles du débat ». « Nous avons toujours agi de façon non-violente pour éveiller les consciences et nous sommes convaincus que nos idées peuvent arriver au pouvoir par ce biais », va jusqu'à déclarer Génération identitaire dans un communiqué. Des explications qui ne convainquent pas leurs détracteurs qui appellent de longue date à leur dissolution.

Après l’occupation illégale de plusieurs de ses militants des locaux de la CAF de Bobigny, en Seine-Saint-Denis, fin mars, le gouvernement a fait savoir qu'il envisageait la dissolution du mouvement.

Lire aussi :
Attentats de Christchurch : un lien établi entre le terroriste et un mouvement d’extrême droite autrichien
Nouvelle-Zélande : après les attentats de Christchurch, la théorie du grand remplacement sur le grill