Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Sur le vif

Attentats de Christchurch : un lien établi entre le terroriste et un mouvement d’extrême droite autrichien

Rédigé par Lina Farelli | Mercredi 27 Mars 2019



Attentats de Christchurch : un lien établi entre le terroriste et un mouvement d’extrême droite autrichien
Le chancelier autrichien, Sebastian Kurz, a annoncé, mercredi 27 mars, « un lien financier » entre Brenton Tarrant, auteur des attentats de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, et le Mouvement identitaire autrichien (IBÖ). Le terroriste s'est ainsi déjà rendu en Autriche et a fait un « don disproportionné » à ce groupuscule d’extrême droite.

Selon les procureurs autrichiens en charge de l’affaire, Brenton Tarrant a ainsi fait un don de 1 500 euros à ce mouvement au début de l’année 2018.

Le domicile du porte-parole d’IBO Martin Sellner, qui a reconnu avoir reçu un tel don, a fait l’objet, lundi 25 mars, d’une perquisition dans le cadre d’une enquête pour « soupçon de participation à une organisation terroriste ».

Il n’y a « aucune tolérance envers les idéologies dangereuses, peu importe à quel bord politique elles appartiennent », a déclaré Sebastian Kurz, qui a affirmé que deux ministères, celui de l’Intérieur et de la Justice, « mobiliseront tous leurs moyens contre ce mouvement ». Il n’exclut pas la dissolution de ce groupuscule.

Le leader du Mouvement identitaire autrichien avait été poursuivi en 2018 avec plusieurs membres pour « constitution d’une organisation criminelle » et « diffusion d’une idéologie raciste », mais avait bénéficié d’une relaxe en juillet.

Lire aussi le dossier de Saphirnews autour des attentats de Christchurch

Et aussi :
Autriche : le vice-chancelier visé par une plainte pour incitation à la haine des musulmans