Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 







Sur le vif

Le chef de l'ONU en visite dans les mosquées de Christchurch

Rédigé par Lina Farelli | Mercredi 15 Mai 2019



Le chef de l'ONU en visite dans les mosquées de Christchurch
Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, s’est rendu, mardi 14 mai, dans les mosquées Al Noor et Linwood, à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, là où 51 musulmans ont perdu la vie sous les balles du suprématiste blanc Brenton Tarrant.

En marge de cette visite, Antonio Guterres a appelé à une mobilisation d’efforts pour « éradiquer » les discours de haine qui se propagent comme un « feu de forêt » sur les réseaux sociaux.

« Il n’y a pas de place pour les discours de haine – en ligne ou hors ligne », a souligné celui qui a appelé, en avril, lors de sa visite en Egypte, les citoyens du monde à « s'unir contre la haine antimusulmane et contre toutes les formes de bigoteries et de terreur ».

Antonio Guterres, qui s’est entretenu avec les responsables des lieux de culte et des rescapés des attentats, a annoncé avoir constitué une équipe chargée d’étudier les diverses manières de lutter contre les discours de haine et d’élaborer « un plan d’action global » allant dans ce sens.

Cette annonce est faite à l'heure où plusieurs chefs d'Etat dont la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern et le président français Emmanuel Macron, lancent depuis Paris l’Appel de Christchurch, mercredi 15 mai, visant à lutter contre les discours de haine sur Internet.

« Je sais qu’il n’y a pas de mots pour soulager la souffrance, la désolation et la peine. Mais j’ai tenu à venir ici personnellement pour transmettre mon amour, mon soutien et ma totale et complète admiration », a déclaré Antonio Guterres. Son geste a été fort apprécié par la communauté musulmane néo-zélandaise.

Lire aussi :
Antonio Guterres (ONU) dénonce les discours de haine envers les musulmans
Attentats de Christchurch : le prince William rend visite aux survivants
Lire le dossier de Saphirnews autour des attentats de Christchurch