Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Sur le vif

Antonio Guterres (ONU) dénonce les discours de haine envers les musulmans

Rédigé par Benjamin Andria | Mercredi 3 Avril 2019



En marge d’une rencontre avec Ahmed El-Tayyeb, le grand imam d’Al-Azhar, Antonio Guterres, secrétaire général des Nations Unies, a appelé, mardi 2 avril, à lutter contre le racisme, l'antisémitisme et « la haine des musulmans ».

Faisant référence aux attentats de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, le 15 mars dernier, Antonio Guterres a déploré l’amalgame visant les musulmans qui sont toujours associés au terrorisme, bien qu’ils en soient souvent victimes.

« En cette période de difficultés et de division, nous devons rester unis et nous protéger les uns les autres. Rien ne justifie le terrorisme, et cela devient particulièrement hideux quand la religion est invoquée. Nous devons défendre et promouvoir la dignité humaine et les droits humains universels », a-t-il déclaré depuis le Caire.

Antonio Guterres a, dès le 15 mars, condamné « fermement le meurtre d’innocents alors qu’ils priaient pacifiquement dans des mosquées en Nouvelle-Zélande ».

Exprimant ses « plus sincères condoléances envers les familles des victimes », il a appelé les citoyens du monde à « s'unir contre la haine antimusulmane et contre toutes les formes de bigoteries et de terreur ».

Dans une déclaration officielle diffusée le jour de l’attentat, l’ONU a rappelé « le caractère sacré des mosquées et de tous lieux de culte » et a interpellé les citoyens à « montrer des signes de solidarité avec la communauté musulmane endeuillée ».

Antonio Guterres a reconnu en Al-Azhar son rôle dans la promotion d'un visage apaisé de l’islam et a salué les initiatives de cette institution pour l’ouverture du dialogue avec les autres instances religieuses, à l’instar du Vatican. Ahmed El-Tayyeb lui a d’ailleurs remis un exemplaire du document sur la fraternité humaine, signé par le pape François et Al-Azhar lors de la Conférence mondiale sur la fraternité humaine à Abu Dhabi en février dernier.